BREAKING NEWS

14 juillet: Fin mandat, l’ambassadeur français en RDC plaide pour la réouverture de la Maison Schengen

15 juillet 20183min0

Alain Rémy, Ambassadeur de France en République Démocratique du Congo, a fait ses adieux au pays dans un discours-bilan abordant les questions de l’heure, notamment les élections et les relations diplomatiques entre Kinshasa et ses partenaires internationaux. C’était à l’occasion de la célébration du 14 juillet, fête nationale française.  

A Devant le gotha politique congolais et autres invités de marque, l’ambassadeur Alain Rémy a souligné que “la RDC s’apprête à vivre des heures  décisives à la fin de l’année qui marqueront l’histoire du pays et de la région“. Il faisait allusion aux élections prévues pour décembre 2018 en promettant que “la France sera aux côtés Congo“.

Le diplomate français a également annoncé que  son mandat touchait à terme  “après trois années une mission dense, ardue“.  Ces trois années ont permis à Alain Rémy et son équipe de  mener un travail qui s’inscrit dans les priorités de la France en RDC qui se déclinent en Cinq soutiens: soutien à la justice; soutien à l’administration congolaise via l’école nationale d’administration et l’Institut National à la Préparation Professionnelle; soutien à la francophonie, soutien à la santé pour lutter contre diverses épidémies qui touchent la RDC; soutien aux entreprises et échanges économiques; et soutien enfin au secteur de l’environnement pour la protection des forêts congolaises.

Alain Rémy a par ailleurs formulé le vœu de voir le climat entre Kinshasa et une partie de ses partenaires internationaux s’améliorer. Cela suite à une “dégradation régulière de la relation de la RDC avec une partie de la communauté internationale…” a observé le chef de mission diplomatique français. C’est dans ce cadre qu’il a plaidé pour la réouverture dans les prochains mois de la Maison Schengen, fermée par le gouvernement congolais en fin janvier 2018 suite aux tensions entre Kinshasa et Bruxelles.  Ce qui, d’après Alain Rémy, “a interdit à des dizaines de milliers de congolais de prendre le chemin de l’Europe, alors qu’ils souhaitent le faire, alors que l’Europe souhaite les accueillir”.

Il s’agissait de la 58ième fête nationale française célébrée en RDC, l’occasion pour la France, pays de haute cuisine, de régaler les papilles des invités avec les spécialités culinaires de six grandes régions françaises.

6,374 total views, 3 views today

Facebook Comments

6,375 total views, 4 views today

Facebook Comments