BREAKING NEWS

Selon Cohen, si Kabila continue de s’immiscer dans la politique, le Conseil de Sécurité devra initier des enquêtes sur ses crimes

14 mai 20191min0

Herman Cohen, ancien conseiller Afrique au département d’État américain  estime que le conseil de sécurité devra créer un  «tribunal pénal spécial », pour mener des enquêtes sur des crimes commis par l’ex Président de la République Joseph Kabila Kabange et toute sa famille  s’il continu  à s’immiscer dans la gestion de la politique et du gouvernement actuel en République Démocratique du Congo.

«Si l’ancien président continu à s’immiscer dans le gouvernement et la politique, le Conseil de Sécurité des Nations Unies autorisera la création d’un tribunal pénal spécial pour la période allant de 1996 à 2019. Ce tribunal enquêtera sur les nombreuses violations graves des droits de l’homme commises par le régime de la famille au cours de ces années, à commencer par le massacre de Tingi Tingi en 1996 » a-t-il averti

Rappelons que la personnalité américaine avait estimé que Martin Fayulu devait former une alliance avec l’actuelle président Felix Tshisekedi pour éloigner Kabila de la gestion du pouvoir.

827 total views, 3 views today

Facebook Comments

828 total views, 4 views today

Facebook Comments