50 millions USD pour la relance de la culture de cacao dans le Bas-Uélé

29 mai 20172min0

La province du Bas-Uélé (nord-est de la RDC) a signé mercredi 24 mai un contrat d’investissement de l’ordre de 50 millions de dollars avec une firme suisse pour l’installation d’un parc agro-industriel afin de relancer la culture du cacao dans la région.

Selon le gouverneur du Bas-Uélé, Armand Kasumbu, cité par radio Okapi, deux pépinières de cacao seront préparées à partir du mois d’août prochain dans les territoires de Dingila et Buta pour servir dans les six mois à venir tous les habitants de la province qui aimeraient se lancer dans cette culture.

Aucune indication n’a cependant été donnée sur les projections de la production attendue grâce à ce financement de la firme suisse.

«Les études de faisabilité ont démontré qu’un paysan qui disposerait d’un seul hectare où il ne cultiverait que du cacao, pourra tirer un revenu de l’ordre de 2.500 USD », a estimé le gouverneur.

Pour lui, si chaque habitant de la province du Bas-Uélé disposait de deux, trois voire quatre hectares, cela leur assurerait des revenus réguliers qui auraient un impact sur l’économe et le social.

Aussi, a-t-il encouragé ses administrés à se lancer dans la culture du cacao, un produit qui a de la valeur au niveau international.

KINSHASATIMES.CD/Africatime

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *