Affaire UNIKIN : Thomas Luhaka : « l’université n’est pas fermée, mais on ne peut pas réaménager les étudiants dans de telles conditions »

13 janvier 2020
Partager avec :

Suite aux incidents survenus au campus, en date du 06 au 07 janvier dernier, le ministre en charge de l’enseignement supérieur et universitaire Thomas Luhaka Losandjola, a indiqué lors d’une entrevue, le dimanche 12 janvier, que la réhabilitation et le réaménagement des homes saccagés doivent impérativement se dérouler avant la reprise des activités académiques à une date qui jusqu’à l’heure reste inconnue.

Les dégâts constatés lors des dernières manifestations à l’université de Kinshasa, ont paralysé les activités tant administrative qu’académiques. Après cassure, brûlure et destruction, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, en coopération du vice- premier ministre, ministre de l’intérieur et de sécurité Gilbert Kankonde, ont d’emblée déploré la situation dans laquelle les étudiants vivaient dans ces locaux. Ils ont suspendus momentanément les activités en raison des travaux qui doivent se faire rapidement dans des jours avenirs question de réhabiliter et de réaménager ces installations afin de mettre les étudiants identifiés et en ordre dans des conditions plus soigneuses.

La suspension à pour objectif le rétablissement rapide d’un climat de sérénité nécessaire au bon fonctionnement de cette institution  a-t-il indiqué.

Je ne peux pas vous dire quand est-ce que ces travaux commenceront, combien de temps prendra-t-il parce que les experts n’ont pas encore vu le niveau de dégradation, et n’ont pas non plus fixé le coût qu’il prendra  ajoute-t-il.

Après que le gouvernent ait tranché sur la décision fixant le tôt de payement de frais académique au 17 CDF, les étudiants quant à eux, insatisfaits de la décision du gouvernement continuent des revendiquer froidement sur cette question qui est à la base de ce tourment.

Richard Makobo Musafiri

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :