BREAKING NEWS

Un atelier organisé à Kinshasa pour préparer les journalistes web à mieux traiter l’information électorale

18 septembre 20184min0

7 heures durant, les journalistes des médias en ligne ont reçu ce mardi 18 septembre à Kinshasa, un réarmement éthique, déontologique et stratégique, afin de réserver à l’information électorale un traitement dépouillé de la manipulation, la désinformation ou la mésinformation. un traitement qui respecte les lois de la RDC et qui contribue à la réussite de processus électoral dans lequel la RDC est engagée.

“La presse numérique en RDC : Défis, rôles et perspectives”, ce thème central des échanges a été abordé sous plusieurs aspects. Par cet événement, les organisateurs ont pris l’engagement de renforcer les capacités déontologiques des journalistes, une façon pour eux de les outiller à résister à l’instrumentalisation au cours et de cette période électorale en cours et de la campagne électorale à venir, a expliqué le président national de l’UNPC Kasongo Tshilunde.

Et, c’est à juste titre que la MONUSCO, l’UNESCO, le PNUD, l’UNPC, l’association des Médias en ligne en RDC, MILRDC, ont organisé ces assises, car “aujourd’hui, les médias en ligne sont une chance pour notre profession (de journaliste) en RDC. Dans notre travail de régulateur, nous n’avons pas encore enregistré des dérapages majeurs. C’est la preuve que ces médias sont bien encadrés “, a déclaré le Vice-président du Conseil supérieur de l’audiovisuel Alain Nkoy dans son mot de circonstance. Par sa bouche, le CSAC a recommandé aux journalistes web de rester lucide en période électorale et de continuer à informer la nation congolaise et le monde entier selon les règles établies.

En cette période électorale, le journaliste fait, et fera une “course au scoop” avec les non-professionnels des médias qui communiquent à travers les réseaux sociaux. Certes, ” Les réseaux sociaux menacent la profession du journaliste. Mais le journaliste a la capacité de se démarquer des utilisateurs des réseaux sociaux en faisant recours à l’analyse. Le journalisme prend ses racines dans l’analyse qui lui permet d’éclairer les zones d’ombre d’un fait”, selon le professeur Dieudonné Tebangasa, l’un des intervenants du jour.

Quoi qu’il arrive, le journaliste professionnel est défendu de faire comme les abonnés de Facebook, Twitter ou Watsapp en cette période électorale“Le jour du vote est le plus sensible en période électorale. Le journaliste ne doit pas publier des résultats de sondage en ce même jour et ne doit pas non plus publier les résultats du vote non encore rendus public par la CENI au risque de s’exposer aux sanctions prévues par la loi”, a prévenu le Directeur de l’éducation civique de sensibilisation de la CENI Désiré Molekela.

Aux yeux du président de MILRDC Israël Mutala, cet atelier n’a pas servi seulement de cadre de renforcement des capacités des journalistes évoluant dans le secteur des médias en ligne, mais il a été aussi une occasion de fédérer ces médias encore en processus de regroupement. Parmi une cinquantaine répertoriée, moins de 20 sites internet congolais sont membres effectifs de MILRDC selon les statistiques fournies par Israël Mutala. Le modérateur du jour, Alexandre Essome de la division de l’information politique de la MONUSCO, a annoncé la tenue d’un nouvel atelier avec les médias de tous les secteurs (traditionnels et nouveaux) dans les prochains jours.

7,909 total views, 1 views today

Facebook Comments
Jeannot Sheji

Jeannot Sheji

Journaliste politique et sportif


7,910 total views, 2 views today

Facebook Comments