kwilu.jpeg

La RédactionLa Rédaction25 mars 20201min0

Suite aux rumeurs faisant état de la présence des cas du covid-19 dans la ville de Kikwit , le maire de la ville, Léonard Mutangu a appelé la population locale au calme lundi 23 mars.

D’après lui, il n’y a pas un seul cas suspect de covid-19 à Kikwit. Il demande à la population de respecter les mesures de prévention prises par le président de la République.

 » Nous sommes en train de prendre vraiment des mesures pour que le Coronavirus ne fasse pas surface dans la ville de Kikwit. Il y a des cas qui sont allégués à gauche et à droite et les gens sont dans la peur , ils suspectent tout le monde qui entre à Kikwit », a déclaré le maire de Kikwit, Leonard Mutangu.

Kerene yala, Stagiaire de l’ifasic


Eteni-768x512-1.jpg

La RédactionLa Rédaction25 mars 20201min0

Le ministre de la santé publique, le Dr Eteni Longondo a annoncé mardi 24 Mars 2020 via son compte twitter que le nombre de cas de covid-19 est passé de 45 à 48 en République Démocratique du Congo.

 » L’INRB a confirmé 3 nouveaux cas dont 2 infectés localement. Les investigations continuent pour le 3 ème cas , nous ne savons pas encore s’ il était infecté au Congo ou ailleurs  » a déclaré Eteni Longondo.

Signalons que face à cette propagation inquiétante de la pandémie, le chef de État , Félix Tshisekedi a décrété l’état d’urgence sanitaire et a ordonné l’isolement de la ville province de Kinshasa du reste du pays.

Kerene yala, stagiaire de l’ifasic


IMG-20200321-WA0016.jpg

La RédactionLa Rédaction21 mars 20202min

Le directeur général de l’entreprise aérienne congolaise Congo Airways, Désiré Bayizire a procédé au renforcement des mesures préventives sécurisant ses clients et ses vols au sein du pays pour éviter la progression de la pandémie du Covid-19.

« Il ne faut pas que les compagnies aériennes soient des vecteurs de propagation de cette maladie », a déclaré Désiré Bayizire.

Il ajoute que suite aux mesures de prévention prises, que ses clients soient rassurés d’un bon voyage et sans risque d’être contaminés.

« A l’interne déjà, nous commençons par le lavage des mains, nous utilisons les produits à base d’alcool pour se désinfecter les mains. Pour nos vols domestiques, nous renforçons les mesures de prévention en prélevant la température à l’arrivée pour que les passagers voyagent dans de bonnes conditions ».

Selon les paroles du Directeur général de cette compagnie, il serait entrain d’observer les mesures prises par le le président de la République Félix Tshisekedi afin d’éviter la propagation Covid-19.

« Dans le cadre de l’exécution édictées par le Président de la République, il est important, nous, en tant que compagnie aérienne de nous impliquer à nous sensibiliser sur les mesures d’hygiène à prendre », a-t-il précisé.


unikin.jpg

La RédactionLa Rédaction16 mars 20201min

Les professeurs de l’Université de Kinshasa(UNIKIN) ont décidé de poursuivre avec leur mouvement de grève jusqu’à ce que le gouvernement va honorer ses engagements. Cette décision a été prise à l’issue de l’ Assemblée générale extraordinaire l’Association des professeurs de l’Unikin(L’APUKIN) tenue le week.

L’Apukin déclare qu’il n’y a pas de progrès sur l’exécution de l’engagement que le gouvernement avait pris.

« Les professeurs de l’Unikin attendent l’exécution ferme des engagements pris par le gouvernement. Ainsi , l’Assemblée générale décide la poursuite de la grève jusqu’à l’exécution de ces engagements et soutien le comité exécutif dans la poursuite des négociations avec le gouvernement de la République », a déclaré le rapporteur de l’Apukin.

Glody Bongwalanga, stagiaire de l’IFASIC


corona.jpg

La RédactionLa Rédaction16 mars 20202min

Selon le ministère de la santé , la population sera en mesure grâce à cette ligne, de signaler un cas de coronavirus ou une personne présentant des symptômes de la maladie pour qu’elle soit transférée au site d’isolement pour la pris en charge, afin d’éviter toute propagation du virus dans le pays .

Cette mesure de prévention sera un moyen d’aider et de sécuriser la population congolaise face à cette crise sanitaire mondiale .

A l’issue du 25e conseil des ministres tenu vendredi , plusieurs membres du gouvernement avaient à cette occasion proposé que les vols en provenance de pays Européens et asiatiques touchés par l’épidémie soit suspendus .

Et finalement ils ont décidé que toute personne provenant de ces pays sera isolé à domicile et suivie pendant 14 jours par l’équipe médicale en tenant compte des informations recueillis dans les fiches sanitaires des voyageurs. Et si la personne est atteint du coronavirus, elle sera transférée au site d’isolement pour la Prise en charge .

Rappelons qu’à ce jour, la RDC comptabilise 3 cas de coronavirus dans la capitale Kinshasa. Les malades sont placés en isolement pour les soins appropriés.

Esther Ngalula, stagiaire


roulage.jpg

La RédactionLa Rédaction14 mars 20202min

Le commissariat provincial de la police nationale de la ville de Kinshasa a accordée un moratoire de 30 jours à tous les propriétaires et conducteurs des véhicules circulant à travers la capitale avant de lancer le contrôle forcé sur ces véhicules. Renseigne un communiqué publié ce samedi 14 mars.

Il s’agit d’une décision qui fait suite à la demande de l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO) de reporter l’opération de contrôle forcé sur l’état des véhicules. “Cette période de 30 jours est une occasion pour les propriétaires et conducteurs de réparer leurs véhicules”, souligne le communiqué.

Le commissaire provincial de la PN de Kinshasa rappelle par ailleurs que, le contrôle de routine se poursuivra et cela selon que la police routière juge utile.

L’opération du contrôle sur l’état physique des véhicules annoncée le lundi 16 mars prochain, n’est pas le contrôle technique des automobiles que seul le gouvernement provincial a la compétence de lancer.

Rappelons que ce contrôle que va lancer la police concerne l’aspect extérieur et esthétique des véhicules notamment l’état des clignotants, phares, rétroviseurs, pare-brises, peintures, carrosserie et des véhicules sans plaques d’immatriculation.

Maria Joana Maba stagiaire/ Ifasic


bakonga.jpeg

La RédactionLa Rédaction14 mars 20201min

Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique ( EPST), Willy Bakonga a réuni vendredi 13 mars les gestionnaires des écoles dans son cabinet de travail à Kinshasa suite à la présence du Coronavirus en RDC.

Il a appelé les gestionnaires des écoles et parents des élèves à mettre en place un dispositif adéquat qui permet d’observer rigoureusement des mesures d’hygiène dans les écoles en vue de préserver la santé des enfants en cette période.

 » Lavage des mains avec savon obligatoire avant l’entrée et la sortie des classes, poignées des mains interdites à l’école,… La santé de nos enfants n’a pas de prix et la prévention est essentielle dans la bataille contre le coronavirus. J’en appelle donc à notre vigilance », a sensibilisé Willy Bakonga.

Rappelons que deux cas de coronavirus ont déjà été enregistrés en République Démocratique du Congo. Les deux infectés sont mis en quarantaine.

Kerene yala, Stagiaire de l’ifasic


IMG-20200314-WA0006-1.jpg

La RédactionLa Rédaction14 mars 20202min

Les matchs des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2021 respectivement 3 ème et 4ème journées programmés en fin mars ont été repoussés à une date ultérieure. Cette annonce a été faite ce vendredi 13 mars à travers un communiqué de la Confédération africaine de football (CAF).

Suite à l’ampleur que prend l’épidémie de coronavirus à travers le monde , avec notamment l’impossibilité de certains internationaux de voyager, l’instance africaine a décidé de repousser ces matches , emboîtant plusieurs instances sportives majeures à suspendre leurs compétitions.

« Compte tenu des difficultés de déplacement de plus en plus grandes à travers le monde et consciente du fait que la plupart des joueurs qui composent nos sélections africaines évoluent hors du continent , la CAF estime que l’organisation des matches des éliminatoires de la CAN ( 3ème et 4ème journées) , ne peut être convenablement assurée « , indique le communiqué.

Signalons que la CAF a également décidé de repousser les rencontres de qualification à la CAN féminine 2020 prévues du 8 au 14 Avril 2020 ainsi que les matches de qualification au mondial féminin de moins de 20 ans prévues du 20 au 29 mars 2020.

Kerene yala, stagiaire de l’ifasic


660b681e-2507-4ace-a00f-78aac056c3b8.jpg

La RédactionLa Rédaction8 mars 20203min

Une marche pacifique a été organisée par les femmes, Samedi 07 mars dans Les rues de Bunia dans la province de l’ Ituri. Ces femmes réclament la restauration de la paix et l’arrêt des hostilités dans cette province.

Il y avait des nombreuses déplacées de Djugu installées dans les trois sites de la ville. Beaucoup d’entre elles pleuraient pendant la marche,pour dénoncer les tueries et les violences en Ituri dont sont victimes les femmes et les enfants.

Elles demandent au gouvernement d’imposer la paix pour leur permettre de regagner leurs milieux d’origine.

«Il n’y a aucune raison de se réjouir, il y’a encore de l’insécurité à Djugu, nous ne demandons qu’une seule chose:la paix», a exprimé la présidente des déplacés de Djugu a Bunia.

Elle a rappelé que ces conflits persistent depuis Deux ans.
les enfants n’étudient pas et certains sont devenus des mendiants.

Pour le responsable de la division provinciale de Genre famille et enfant, Marie Uronya Fwanuti,«le Sang a trop coulé..»

Elle implore les auteurs de ces violences de déposer les armes.

«Jeunes enfants,nous sommes vos mamans. Jetez vos machettes et les armes,venez contribué à la construction de la province de l’Ituri», a-t-elle appelé.

Le vice-gouverneur de la province,Shalo Budu a quant lui, reconnu que le gouvernement est à la base des ces violations des droits des femmes.

«J’ai la ferme conviction que la province de l’ Ituri connaîtra à nouveau des avancées notables en cette année 2020,grâce à la participation de tous», a déclaré le vice-gouverneur de l’Ituri.

Gedidia Nsimba


home-1582948807_28fe20-raja-tpm_7406_1582948807_1582948807.jpg

La RédactionLa Rédaction5 mars 20201min

Après sa défaite, 2-0 en match allé comptant pour le quart de finale de la ligue des champions de la Caf, le TP. Mazembe est prêt à affronter Raja de Casablanca du Maroc en manche retour.

Prévu ce samedi 7 mars, le mach retour se jouera au stade TP Mazembe de Kamalondo à 15h, heure de Lubumbashi.

La vente des billets d’accès au stade commence ce jeudi 5 mars. Outre les points de vente autour du stade, un autre point sera installé au Park Hôtel au centre – ville de Lubumbashi. Deux guichets supplémentaires seront installés à la boutique de Mazembe, pour les billets VIP et de la tribune d’honneur, chez Motex pour les billets de la tribune VIP.

Signalons que les prix des places sont fixés à 5.000Fc pour la tribune latérale, 8.000 Fc pour la tribune centrale, 15.000Fc pour la tribune d’honneur ainsi que 50$ pour la tribune VIP.

Kerene Yala, stagiaire de l’Ifasic



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter