BREAKING NEWS
mende.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

Le député du Sankuru et ex ministre de la communication, Lambert Mende Omalanga  a indiqué, ce vendredi 24 mai devant la presse à l´occasion des travaux de mise à niveau de cadres et chefs du Front Commun pour le Congo, que la RDC n’est pas « une jungle ».

Suite au dossier du dimant qui l´oppose avec le ministre de l´intérieur, Basile Olongo, Mende «appelle au respect de l´autorité morale en l´endroit du président Felix Tshisekedi ». Car le propriétaire de ce diamant, selon les médias sociaux, était allé voir le Chef de l’Etat.

«Nous ne sommes pas une jungle. C´est quoi ce pays ou on peut réduire un président a un acheteur de diamant? C´est quand même la première institution du pays, » a-t-il averti

Il sied de rappeler que le diamant s´est révélé être faux après analyse et vérification des experts.


DGM1.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

La Direction Générale d Migration en République démocratique du Congo a rendu publique, ce vendredi 24 mai au cours d’une conférence de presse, les conditions pour l’octroi des visas d’établissement pour les professions libérales à caractère philanthropique

Pour avoir les visas, selon la DGM, il faut rédiger une lettre de demande au représentant Légal de la communauté, disposer la photocopie de l’agrément de la communauté, avoir l’attestation missionnaire, et une prise en charge légalisé.

Par ailleurs la DGM accorde deux mois de moratoire aux expatriés en situation irrégulière en RDC pour se mettre en ordre.

Cette mesure, rassure le DG Roland Kashwantale Chihoza, est la matérialisation des résolutions prises par « les nouveaux dirigeants afin de moderniser et structurer les services ».


c-nangaa.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

Corneille Nangaa à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dévoile avoir « eu tellement de coups » ce vendredi 24 mai devant la presse. « Je vais passer à autre chose », a-t-il souligné.

Le numéro un de la CENI admet que le processus électoral en RDC a été difficile.

« C’est un processus difficile, mais politique. Il y a question de la mémoire de l’institution qu’il faudra gérer, » reconnait-il.

Corneille Nangaa et son équipe seront fin mandat en juin.

«Tant qu´on a pas encore trouvé nos remplaçants, nous serons encore la conformément à  la loi. Nous somme une institution qui joue un rôle déterminant dans la vie de la nation,» a-t-il déclaré.

Et d’ajouter que si ça dépendait que de lui, il serait déjà parti car «il aimerait passer à autres choses ».


tshisekedi.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo vient séjourne ce vendredi 24 mai en Afrique du Sud pour prendre part à la cérémonie d’investiture de son homologue Cyril Ramaphoza, prévue ce samedi à Prétoria.

Notons que Cyril Ramaphosa, au pouvoir depuis 2018, a été réélu président de la République sud-africaine mercredi 22 mai par les députés, après la victoire de son parti, le Congrès national africain (ANC), aux élections législatives du 8 mai.


félix-tshisekedi.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20192min00

Le Président de la République Felix Antoine Tshilombo a promis une augmentation de 10.000$ de prime pour chaque joueur de Léopard et dans chaque match du Coupe d´Afrique des Nations (CAN) qui se passera en Égypte, selon des sources de la Fédération Congolaise de Football (FECOFA).
La majoration de prime de joueurs passera de cinq milles USD par match à dix milles dans le but de motiver les joueurs durant la CAN pour se donner à fond en se démarquant afin de remporter la victoire de cette compétition Africaine de football.
Notons que les 32 présélectionnés feront leur atterrissage à Marbella en au Sud de l´Espagne le 2 juin prochain ou ils feront leurs entrainements et seuls 23 se rendront directement en Égypte après deux matchs amicaux avec le Burkina Faso et le Kenya.
Le coup d´envoi de la compétition de la CAN sera envoyé le 21 juin et les Léopards joueront leur premier match de poule, le 22 juin qui les opposera face aux Cranes Ougandais, le deuxième match interviendra le 26 juin o ils joueront contre l´équipe du Pays organisateur et vont terminer le 30 juin face aux Guerriers du Zimbabwe.


v3846.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

Le Coordonnateur du Présidium de la coalition Lamuka, Moise Katumbi Tshapwe a annoncé dernièrement de faire une tournée en RDC, ce dimanche 26 mai, selon le cabinet de Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi se rendra à Goma dans la province du Nord Kivu.

Après sa tournée triomphale a  Kashobwe et Kasumbalesa il fera une descente dans la ville de Goma. «Je vais sillonner le pays. Je suis Congolais et je vais aller communier avec mes frères. Je vais aller partout dans le pays je vais venir à Kinshasa » avait-il déclaré au cours de sa  conférence de presse organisée à Lubumbashi, ce mercredi 22 mai.

Signalons que les jeunes de Goma avaient manifestés leur souhait de voir venir le leader de l´Ensemble pour le Changement (EC) dans leur province le 22 mai dernier. Ils trouvent en lui un homme fort et un homme de développement dont leur province ainsi que le pays a besoin.


monusco.jpeg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

Les responsables du système des Nations Unies (MONUSCO et Agences) ont échangé ce jeudi 23 mai au HQ Monusco Kalemi avec le consul Général de l´Afrique du Sud, Andrew Masawanganye, dans la province du Tanganyika.

Leur échange a porté sur l´insécurité dans la province du Tanganyika, la problématique des déplacés et aspects alimentaires, la sécurité alimentaire, et les questions de Désarmement Démobilisation et Réintégration (DDR). Ce dernier fait partie intégrante des efforts de consolidation de la paix après  un conflit.

Au cours cet entretien, le consul Sud-Africain a reçu un briefing sur l´actuelle situation politique de la RDC particulièrement celle de la province du Tanganyika ainsi que sur l´exécution actuelle du mandat de la Monusco dans le Tanganyika. Basé sur la protection des civils, la stabilisation, et l´appui humanitaire.


jean-lucien-bussa.jpeg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20192min00

Le Président du regroupement politique la Coalition des Démocratiques, (CODE) Jean Lucien Bussa a dénoncé, ce jeudi 23 mai au cours d´une conférence de presse à Kinshasa, que les Juges de la Cour Constitutionnelle ont « manipulé » les résultats  des  législatives nationales à Gungu et au Kwilu.

Selon Jean Lucien Bussa, les résultats des élections législatives approuvés par la Cour  Constitutionnelle, pour la circonscription de Gungu, la province du Kwilu « n´ont rien avoir avec la vérité des urnes, encore moins avec les résultats publiés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ».

«J´apprends qu´il y a des manœuvres frauduleuse de certains acteurs politiques, anciens candidats députés nationaux qui ont lamentablement échoué dans leur circonscription électorales, et qui se servent de certain Juges de la cours pour se proclamer députés nationaux. Mon regroupement politique est victime de cette injustice et ces manœuvres » a-t-il déclaré.

Il a pour finir appelé à la correction de cette erreur par la Cour en vue de garantir la transparence.

« C´est vrai que les arrêts de la cours constitutionnelle ne sont pas susceptible de recours. Mais la cours  laisse une opportunité, celle d´introduire une requête pour la correction d´erreur matérielle qui sera fait par notre avocat. Cette erreur doit être corrigé jamais je n´accepterai ce que la cours présente. Je prendrai mes responsabilité au moment opportun » a avisé Jean Lucien.

Par ailleurs, le candidat de la CODE a déclaré de n´avoir jamais pris part à une audience par la Haute Cour concernant ces résultats.


pprd.jpg

La RédactionLa Rédaction24 mai 20191min00

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) salut, ce jeudi 23 mai à Kinshasa, la « promptitude » du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi à nommer  Sylvestre Ilunga comme premier Ministre de République démocratique du Congo.

Dans son adresse, Emmanuel Shadary, Secretaire Général du PPRD, a martelé sur les relations du partenariat entre le Front Commun pour le Congo de l’ancien président Joseph Kabila et le Cap pour le Changement du nouveau Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

« Nos remerciements s’adressant également à Monsieur le Président de la République, chef de l’État, son Excellence Félix Tshisekedi pour la promptitude avec laquelle il a signé l’ordonnance nommant le Premier ministre », a-t-il remercié.

Notons que la nomination du premier Ministre Sylvestre Ilunga ressort des discussions entre l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila, et Félix Tshisekedi « ticket gagnant » du CACH ; c’est ainsi que sera composé les membres du gouvernement.


images-77.jpeg

La RédactionLa Rédaction23 mai 20192min00

Le nouveau Gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila s’est exprimé comme renseignant à la commission d’enquête sur les massacres de Yumbi qui se sont déroulé en décembre dernier dans la province de Mai-Ndombe. Cela a été révélé par la ministre des Droits Humains Marie-Ange Mushobekwa ce jeudi 23 mai au cours d’une conférence de presse.

La justice a promis de poursuivre ses enquêtes  dans cette affaire, après l’audition de Ngobila d’autres concernés seront aussi auditionnés. « Seuls la justice nous dira si Gentiny est coupable ou pas. Mais à ce stade il jouit de la présomption d’innocence comme tout le monde, » a-t-elle déclaré.

Signalons que l’ancien Gouverneur de Mai-Ndombe, élu Sénateur de Yumbi et  maintenant actuel Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila est l’un des acteurs politiques soupçonnés d’avoir été à la tête des affrontements communautaires de yumbi entre les tribus Tende et Nunu ayant causé la mort d’au moins 535 personnes selon les Nations Unies.

L’annonce sur son audition avait été faite au mois de mars par la ministre de la justice Marie-Ange où elle avait clairement annoncé qu’il représentait « un témoin clef » dans cette affaire.