IMG_20200327_224813_608.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi31 mars 20201min0

La RDC au travers l’equipe du riposte coronavirus, a annocé ce mardi 31 Mars 2020, 11 nouveux cas positifs qui fait monté le pays du nombre de 98 à 109 cas testés positifs. Ceci ne visiblement pas une très bonne nouvelle pour la république démocratique du Congo qui vient de franchir la barre de 100 en ce qui concerne la pandemie Coronavirus.

En effet, de 11 nouveaux cas enregistrés ce mardi dont nous 7 à Kinshasa et 4 importés, mais cela n’est pas une bonne nouvelle pour la RDC

En outres, rappelons que la journée de ce mardi, le docteur Jean Jacques Muyembe annonçait que la semaine prochaine le nombre des contaminés va prendre de l’ascenseur.

Rappelons cependant que la rdc compte maintenant 109 cas positifs enregistré de la pa’demie, 3 gueris et 8morts. Ce pays vient d’atteindre la ligne rouge du Coronavirus.


e05474eb-aeef-4d50-a511-fb5fac55ab65-392-000000302dc53342.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi31 mars 20201min0

L’équipe de riposte contre la maladie à coronavirus a rapporté tard dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 mars 2020, 17 nouveaux cas de COVID-19 dont 1 dans la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu et 16 de Kinshasa.

Parmis les 17 cas positifs enregistrés, 8 cas ont été importés et 9 cas sont locaux. Cela fait que la RDC passe de 81 à 98 cas positifs de Covid-19.

Signalons que la ville de Bukavu au Sud-Kivu, a enregistré dimanche dernier deux cas. Le soir de ce lundi, le gouverneur Carly avait déjà annoncé la fermeture de trafics entre le Sud-Kivu et le Nord-Kivu.


e05474eb-aeef-4d50-a511-fb5fac55ab65-392-000000302dc53342.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi30 mars 20201min0

L’Institut national de recherche biomédicale (INRB) a annoncé le dimanche 29 mars, au travers l’équipe chargée de la riposte contre le Coronavirus, 16 nouveaux cas positifs du Covid-19 que la RDC a enregistré, dont 10 importés, parmi lesquels 2 de Bukavu au sud Kivu et 6 à Kinshasa. Le nombre total des contaminés passe à 81 dans l’ensemble du pays.

Depuis la déclaration de cette pandémie en RDC datant du 10 mars dernier, le pays compte déjà 8 décès et trois guéris.

Signalons que le dernier cas de décès est une dame qui venait de Bruxelles. Cette dernière s’était rendue également à Mbuji-Mayi.


IMG-20200318-WA0042-1.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi30 mars 20202min0

Quatre personnes sont mortes ce lundi 30 mars, lors des affrontements entre les adeptes Ne Mwanda Nsemi et la Police nationale , dont un motocycliste et trois adeptes du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala, au niveau de la station ML dans la commune de Kintambo.

Cette information a été confirmée par le chargé de communication de la secte BDM, maître Philippe Kibangu.

« le nombre des adeptes rassemblés portant l’effigie de Né Mwanda Nsémi était inférieur à 20 personnes, selon le strict respect des mesures d’hygiène édictées par le chef de l’Etat, et en distance d’un mètre.», a indiqué Maître Philippe Kibangu.

Il a ajouté que depuis la mise en résidence surveillée de leur leader, la plupart de leurs adeptes errent aux alentours de sa maison puisqu’ils ont été interdits d’y accéder.

Il sera important d’indiquer que jusque là, la police n’a pas encore donné le bilan officiel de ces affrontements.


IMG_20200330_085458-1024x670-1.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi30 mars 20202min1

Les partisans de Ne Muanda N’semi manifestent depuis la matinée de ce lundi 30 mars 2020, dans la commune de Ngaliema sur l’avenue Benseke, dans le quartier Ma Campagne (Kinshasa), après s’être dispersé par la Police nationale congolaise.

Des tires de balle de la police pour disperser les adeptes de Ne Muanda N’semi, et les gaz lacrymogènes ont éclaté pour disperser ses adeptes qui manifestaient à la gloire de leur chef.

‘’Ils étaient arrivés jusqu’à la station ML. Il y a eu affrontement avec les éléments de la Police. Les adeptes de Ne Muanda Nsemi ne voulaient pas quitter le lieu malgré les instructions de la Police. Celles-ci a utilisé les gaz lacrymogènes et ils se sont dispersés’’, a expliqué un témoin de l’événement.

Après dispersion, sans avoir vu les victimes, les traces des sangs ont été retrouvés sur la chaussée où se tenait les adaptes du Ne Muanda N’semi.

C’est alors que le pays fait face à une crise sanitaire qui interdit tout rassemblement de plus de 20 personnes, que ces partisans du mouvement mystico-politique de Bundudia mayela ont décidé de manifesté à un nombre allant au-delà de cents personnes.

Rappelons que Ne Muanda Nsemi s’est autoproclamé président de la République démocratique du Congo au mois de janvier dernier.


IMG_20200327_224813_608.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi27 mars 20201min1

Un nouveau cas de décès causé par le covid-19 dans la ville de Kinshasa, ce vendredi 28 Mars 2020. Il s’agit de Mr Jacques Ilunga, chargé des missions du président de la République, Felix Tshisekedi. Cette mort fait encore grimper le nombre des morts dans la ville de Kinshasa qui passe de 6 à 7 morts enregistré en RDC.

Cette information a été livrée par le directeur de la presse présidentielle, Abraham Luakabwanga sur son compte Facebook.

Rappellons que Jacques Ilunga, était le deuxième proche du chef de l’Etat Félix Tshisekedi qui perd la vie à cause de cette pandémie , Après celui du bâtonnier Jean Joseph Mukendi, un autre cadre de l’UDPS et proche du chef de l’État, qui a succombé au debut de cette semaine.


img_20200311_092349.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi27 mars 20202min0

L’ Institut national de recherche biomédical (INRB) a confirmé ce jeudi 26 Mars 2020 l’augmentation de nombre de décès en rapport avec la pandémie du Coronavirus, qui passe de 4 à 6 personnes qui étaient aux soins intensifs. Et le Docteur Jean-Jacques Muyembe, chef de la riposte contre le coronavirus, a annoncé 3 nouveaux cas de contaminés notifiés le mercredi 25 mars dernier, ce qui porte à 51 cas confirmés en RDC.

Parmi les deux nouveaux cas de décès, Madame Clémentine Lizieve, Directrice Générale Adjoint de l’ONEM. Celle-ci était revenue à Kinshasa la semaine dernière à bord d’un vol régulier de SN Bruxelles. Elle fut vice gouverneur de la ville province de Kinshasa.

Les corps de ces deux personnes décédées seront inhumés ce même jeudi.

Rappelons que depuis le mercredi 25 Mars, le nombre de contaminés est passé de 48 à 51 cas, deux guéris et 6 morts.


a3808f40-eda7-4446-9e78-5565f578b119-239-0000001ec3bef675.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi26 mars 20203min0

Le Docteur Jean-Jacques Muyembe, secrétaire technique de la riposte contre le Coronavirus en RDC a présenté ce jeudi 26 mars, le budget de la riposte contre cette pandémie. Ce budget s’élève à 135 millions de dollars américains et s’étale sur 12 mois.

« On aura un taux de mortalité plus élevée qu’en Europe, mais nous sommes en train de nous organiser pour la prise en charge. La stratégie pour nous est d’intégrer la lutte dans le système de santé. Les malades devraient aller dans les structures sanitaires et c’est de là qu’ils devront être transférés vers les centres de traitement », a déclaré le DR Muyembe sur les antennes de la radio top Congo.

Dr. Jean-Jacques Muyembe a listé par la suite les hôpitaux habilités à accueillir les patients. Il a fait savoir que les cliniques universitaires vont recevoir tous les malades venant de Mont-Ngafula, Lemba, Makala, Ngaba, Kisenso, Selembao.

La Clinique Ngaliema et le Centre Vijana vont prendre en charge les malades de la Gombe, Lingwala, Barumbu, Kinshasa, Kintambo, Ngaliema.
L’hôpital Saint-Joseph prendra soin des malades en provenance de Kalamu, Limete, Kasa-vubu, Bandalungwa, Ngiri-Ngiri, Matete et Bumbu.
L’Hôpital de l’amitié Sino-Congolaise recevra les malades en provenance de Masina, Kimbaseke et Ndjili.
Et en fin, l’Hôpital Général de Référence de Kinkole s’occupera des victimes en provenance de la commune de Nsele et Maluku.

En outre, le Docteur a signalé que les médecins en chefs des zones sont déjà informés et se préparent à recevoir les cas suspects.


IMG-20200326-WA0012.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi26 mars 20202min0

L’ Institut national de recherche biomédical (INRB) a confirmé ce jeudi 26 Mars 2020 l’augmentation de nombre de décès en rapport avec la pandémie du Coronavirus, qui passe de 4 à 6 personnes qui étaient aux soins intensifs. Et le Docteur Jean-Jacques Muyembe, chef de la riposte contre le coronavirus, a annoncé 3 nouveaux cas de contaminés notifiés le mercredi 25 mars dernier, ce qui porte à 51 cas confirmés en RDC.

Parmi les deux nouveaux cas de décès, Madame Clémentine Lizieve, Directrice Générale Adjoint de l’ONEM. Celle-ci était revenue à Kinshasa la semaine dernière à bord d’un vol régulier de SN Bruxelles. Elle fut vice gouverneur de la ville province de Kinshasa.

Les corps de ces deux personnes décédées seront inhumés ce même jeudi.

Rappelons que depuis le mercredi 25 Mars, le nombre de contaminés est passé de 48 à 51 cas, deux guéris et 6 morts.


a3808f40-eda7-4446-9e78-5565f578b119-239-0000001ec3bef675.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi25 mars 20203min0

Au cours d’un point de presse organisé ce mardi 24 mars 2020, le secrétaire général du comité multisectoriel de la riposte contre le Coronavirus, le virologue, Dr Jean-Jacques Muyembe a annoncé les différentes zones touchées par le Coronavirus dans la ville de Kinshasa. Selon lui, la commune de la Gombe est la zone la plus touchée.

“La majorité des contaminés sont de la commune de la Gombe, et quelques cas seulement dans la commune de Kintambo, Lingwala et la commune de Kinshasa. Il faut donc éviter que d’autres communes soient affectées”, a déclaré le Dr Jean-Jacques Muyembe.

Sur les 45 cas enregistrés, l’âge varie entre 31 à 55 ans, dont la majorité sont des hommes et une minorité des femmes. Jusque-là aucun cas des nourrissants (0-2 ans), ni des enfants dont l’âge varie entre 0 à 16ans.

Le Dr Jean-Jacques Muyembe a affirmé que la durée du virus dans l’air libre est courte. Il peut durer pendant une heure vivant dans la salive. Par conséquent, la chaleur du corps humain ne tue pas le virus au contraire il est bien protégé quand il est dans la cellule, d’où la température corporelle n’a aucun effet sur le virus.

Quant à la chloroquine, il souligne que cet antipaludéen fait partie du schéma actuelle que le pays envisage utiliser en l’absence d’une vraie solution prouvée médicalement.

« De plus, le comité multi sectoriel coordonnera tous les éléments sur terrain et rendra compte auprès du ministère de la Santé de l’évolution de la situation. C’est pourquoi, une formation technique et spécialisée du personnel médical s’avère importante pour leur protection quant au traitement des cas testés positifs », conclut le virologue.

Signalons que plus 45 cas sont enregistrés en République démocratique du Congo avec 4 décès dont le bâtonnier Jean-Joseph Mukendi et 1 cas de guérison.



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter