Billy Kambale : « tous les politiciens qui refuseront de respecter le président de la République vont croiser la jeunesse dans leur chemin »

2 novembre 20193min
Partager avec :

A l’occasion de la journée africaine de la jeunesse, célébrée le 02 novembre, le Ministre de la jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté, Billy Kambale s’est adressé aux jeunes en plein centre culturel YMCA, situé dans la commune de Kalamu. Axée sur le thème ; « Engagement civique des jeunes pour le développement de la RDC », cette activité a connu la participation de plusieurs jeunes de différentes communes de la ville de Kinshasa.

Au cours de son adresse à la jeunesse, le ministre Billy Kambale a condamné les 3 assassinats des civils, jeunes, tués par des éléments de la police.

« Je condamne les actes des policiers qui ont tués les civils. Je demande aux policiers congolais de respecter les civils et de se contrôler. Ils doivent soutenir le chef de l’État Félix Tshisekedi à réussir à sa mission« , a déclaré Billy Kambale.

Le ministre Billy Kambale a également appelé les politiciens à contrôler leur langage quant il faut s’adresser aux chef de l’État, Félix Tshisekedi.

« Je demande aux politiciens de ne plus insulter les gens. Apprenez à respecter le chef de l’État. Aidons le président à réussir. Tous les politiciens qui refuseront de respecter le président de la République vont croiser la jeunesse dans leur chemin« , a-t-il insisté.

Il a par ailleurs rappelé l’initiative qu’il a prise, celle de remettre le salut au drapeau et la conscientisation des élèves avant le début des cours, dans toutes les écoles de la RDC.

« J’ai demandé au ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, de remettre le salut au drapeau et la conscientisation des élèves avant le début des cours parce qu’on apprend à vivre dans la société dès les bas âges. Ensemble avec le ministre de l’EPST, nous avant instruit les chefs d’établissements pour matérialiser cette belle initiative« , a-t-il poursuivi avant de demander à la jeunesse de s’impliquer dans la réalisation de Kin Bopeto.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :