IMG-20200404-WA0180.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi4 avril 20201min0

Rachel Bandubola, sécretaire particulière et la soeur de la ministre de l’Economie, Acacia Bandubola est décedée la nuit de vendredi 03 à samedi 4 Avril 2020 à Kinshasa, suite au covid-19. Elle est parmi le 3 cas de décès que la RDC a enrigistré la nuit du 3Avril 2020.

Ceci est le deuxième décès qui frappe la famille de la ministre de l’Economie après celui de son dircaba qui fût son grand frère et membre du gouvernement mort du coronavirus, d’après des sources proches de la famille.

Cependant, la RDC a déjà enregistré 148 cas testés positifs, 46 cas en bonnes évolutions, 3 guéris et 16 décès, selon le rapport de l’INRB, rendu public le vendredi 03 Avril dernier.


Dr-Edith-NKWEMBE-Microbiologist-of-INRB-DRC-using-laboratory-reagents-to-identify-COVID-19-4_1-690x450-1.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi4 avril 20201min0

L’équipe de la riposte contre le coronavirus a annoncé le vendredi 03 Mars 14 nouveaux cas et 3 nouveaux décès du coronavirus. Parmi les nouveaux cas positifs, la province du Kwilu,rentre dans la liste des entités touchées par le covid-19 en RDC. Un cas a été testé positif à Idiofa, dont un belge qui détient ces affairee dans cette province, selon l’Institut national des recherches biomédicales (INRB).

Dans son bulletin quotidien, l’INRB rapporte que 14 nouveaux cas ont été confirmés en République Démocratique du Congo. Les provinces déjà touchées par cette pandemie sont Kinshasa, Ituri, Sud-Kivu et Nord-Kivu.

Signalons que Le pays compte à ce jour 148 cas positifs enregistrés de Coronavirus dont 16 décès et 3 guéris depuis le début de la pandémie déclarée le 10 mars dernier.


Dr-Muyemb-678x381-1.jpg

Sarah MukundiSarah Mukundi4 avril 20203min0

Après que les populations congolaises soient agitées (débats et colère des congolais) par les propos du docteur Jean-Jacques Muyembe sur le test du vaccin en RDC ( contenues dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux) le vendredi 03 Avril 2020, le coordonnateur de la riposte contre la pandémie du coronavirus au pays a précisé ce vendredi 04 Avril 2020, qu’il ne s’agirait pas de vacciner la RDC sans que ce vaccin ne soit testé au préalable en Amérique et ailleurs.

C’est dans une autre vidéo publiée dans la matinée du samedi 04 avril que le Docteur Muyembe dit apaiser la tension des Congolais en affirmant que le test du vaccin anti-Coronavirus a déjà commencé dans d’autres pays en dehors de l’Afrique.

“Mon intention en parlant du vaccin du COVID-19 n’était pas d’affirmer que nous allons commencer le vaccin en RDC sans qu’il soit testé auparavant en Amérique et ailleurs. Des essais de vaccination ont déjà commencé dans ces pays notamment aux États-Unis et en Chine “, a déclaré Jean-Jacques Muyembe.

De ce fait, Il a tout de même rappelé que les vaccins contre des épidémies comme la rougeole ont toujours été testés ailleurs par exemple en Belgique, avant d’ajouter : “Je suis moi-même Congolais et ne permettait jamais d’utiliser les Congolais comme cobayes “.

Il y a lieu de souligner que docteur Muyembe ne nie pas ses propos mais calme la tension. Parlant de son intention, docteur Muyembe affirme que le vaccin atteindra la RDC après son essai dans des pays occidentaux notamment les États-Unis et la Chine.


EUnRmD3WkAECLzu-1.jpg

Josue KashamaJosue Kashama3 avril 20201min0

La République de Cuba a manifesté, Dans une correspondance de son ministre des affaire étrangères, transmis ce jeudi 02 avril à son homologue congolais, ministre d’État Mme Marie Tumba Nzeza, la volonté d’aider la République Démocratique du Congo à lutter contre le COVID-19

Transmis Par l’entremise de L’ambassadeur de Cuba en RDC, Mme Éva Yelina Silva Walker, reçue en audience par la Ministre d’état en charge des affaires étrangère, le Cuba demande concrètement à la RDC de formuler une demande d’aide par ordre des priorités pour vaincre ce virus.

Au cours des échanges, Éva Yelina a affirmé la disponibilité de son pays à intervenir en RDC dans le cadre des soins de santé en cette période de la lutte contre Covid-19.

Pour sa part, la ministre des affaires étrangères Marie Thérèse Tumba Nzeza a salué les interventions cubaines dans différents pays dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus et a émis le vœu de voir cette intervention se matérialiser en RDC.


.jpg

Josue KashamaJosue Kashama3 avril 20201min0

La coalition LAMUKA appel dans un communiqué rendu publique ce jeudi 02 avril, à la réduction drastique du train de vie de l’Etat et à la gestion transparentes des ressources traditionnelles qui doivent prioritairement être affectées à la lutte contre le covid-19

Signé par les 4 leaders de cette plateforme de l’opposition, JP Bemba, Moise Katumbi, Martin fayulu et Adolphe Muzitu; ce communiqué exige « toutes affaires cessantes », au gouvernement de procéder à l’achat d’appareils respiratoires en quantité suffisante pour répondre aux besoins des malades.

Toujours dans ce communiqué, LAMUKA demande à ce que les personnels de sante soient dotés de moyens de protection pour lui permettre d’éviter l’exposition au virus.

Cette coalition apporte leurs soutiens au Dr Muyembe et à l’ensemble des professionnels de santé en première ligne de la riposte contre ce virus. Elle encourage la population à respecter les mesures de barrières contre cette pandémie édictées par l’OMS



Josue KashamaJosue Kashama3 avril 20201min0

Le Secrétaire technique du comité multisectoriel de la Riposte contre le covid-19, le dr Muyembe Tamfum a réceptionné, ce jeudi à l’INRB un don d’une ambulance fait par fondation Widal.

C’est par une brève cérémonie de remise de clé de contact par le président de la fondation widal, Guy Loando que l’INRB s’est acquis une nouvelle ambulance. Ces deux engins serons utilisés dans la lutte contre le covid-19.

Pour le président de cette fondation, ces deux Ambulances vont « permettre de plus et mieux intervenir auprès des patients » .

Signalons que la RDC a franchi le cap de 100 personnes infectées avec un cumul de 123 cas confirmés depuis l’entrée de cette pandémie le 10 mars dernier.


3e9167b6-e0c9-4786-a8a8-013b4fcb029b-3659-0000023acd5d7fc8-1.jpg

Richard MusafiriRichard Musafiri2 avril 20203min0

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a annoncé ce jeudi 2 avril 2020 que la commune de la Gombe sera en confinement pendant 2 semaines, du 6 au 20 avril prochain.

‘’La commune de la Gombe est mise en quarantaine du 6 au 20 avril. Par conséquent, il est interdit la circulation des personnes dans la commune de la Gombe’’, a-t-il déclaré

Par contre, seule les personnes repris ci-dessous sont autorisées d’y accéder. l’équipe de la task force présidentielle, le personnel médical, les membres du secrétariat technique de la riposte, les services centraux et techniques des banques, des opérateurs de télécommunication, l’administration publique essentielle, le personnel essentiel des pharmacies, des fournisseurs d’Internet; société de télédistribution, sociétés de gardiennage, sociétés de livraison alimentaire à domicile, les industries agro-alimentaire, les industries spécialisées dans la fabrication des détergents, les agents des services techniques de la SNEL et de la Régideso, les agents de la salubrité, Kinshasa Bopeto, la presse, le personnel des chantiers, doivent être munis par les macarons délivrés par l’hôtel de ville. Les personnes malades et les femmes enceintes qui doivent se rendre à l’hôpital sont aussi autorisés à y circule

Le maire de la ville a également rassuré que pendant cette période, il n’y aura pas pénurie en denrées alimentaires.

Par ailleurs, le docteur Jean-Jacques Muyembe, chef du riposte du Coronavirus, avait indiqué lors d’une intervention faite à Kinshasa dans la même journée, qu’il estime que le confinement sera graduellement, quartier par quartier et un moment donné il se fera à une plus grande échelle

Pour rappel, la commune de la Gombe est considérée comme l’épicentre de la pandémie du Coronavirus dans la ville de Kinshasa.


EUnFusNWAAEUtLG.jpg

Josue KashamaJosue Kashama2 avril 20202min0

L’administrateur de la Fédération Congolaise des Entreprises(Fec), Kimona Bonong a rassuré ce jeudi 02 mars, le gouvernement centrale et la population de Kinshasa sur la disponibilité du stock des denrées alimentaires dans le pays.

C’était à l’issue d’une séance de travail sur les stratégies pour contrer la hausse de prix. Ladite séance était présidée par le premier ministre, Sylvestre Ilunga et a connu la participation d’une délégation des principaux gros importateurs des denrées alimentaires de grande consommation, conduite par L’administrateur de la FEC, Kimona Bonong.

« La réunion d’aujourd’hui a consisté à rassurer les membres du gouvernement: le premier Ministre en premier et le gouverneur de la ville de Kinshasa que le stock pour nourrir la ville de Kinshasa est disponible et nous avons de stock pour 3 à 4 mois encore », révèle L’administrateur de la FEC.

Il a par ailleurs fustiger la spéculation inutile qui s’observe dans la ville province de Kinshasa
« Que les gens ne fasse pas la spéculation inutilement, il y a des stock disponibles. il y a des bateaux qui continuent à venir », a t-il insisté.

A l’en croire, les dispositions ont été prises de manière pratique pour l’approvisionnement de toutes les communes de la capitale.


img_4773-1-2-1280x1280.jpg

Richard MusafiriRichard Musafiri2 avril 20203min0

L’appel du président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshekedi, quant à la mise en place d’une caisse de solidarité nationale dénommée Fond National de Solidarité Contre le Coronavirus, semble visiblement s’ancrer chez certaines personnalités politiques.

C’est ce que démontre la sénatrice Francine Muyumba, et L’Ambassadeur itinérant du président de la république, Banza Maloba Dany qui ont respectivement à travers des notes informatives renoncé à leur émoluments.

Francine Muyumba indique que cette situation sanitaire dans laquelle est butée le pays, n’est pas seulement l’affaire du gouvernement, mais l’affaire de tous. Elle appelle de ce fait, à une contribution collective pour se défaire du Coronavirus. ‘’contribuons tous’’ soutient la sénatrice, ajoutant que nous devons voir tous ceux qui gagnent quelque chose sur le sol congolais de contribuer.

‘’Chacun s’occupe de ses problèmes dans le monde actuellement dû au COVID19 et nous ne devons compter sur personne en ce moment’’, a-t-elle déclaré

Elle propose en outre, le retrait d’une somme sur chaque achat des unités chez Vodacom, Airtel, Orange et autres réseaux.

Pour sa part, Banza Maloba Dany, L’Ambassadeur itinérant du président de la république, a instruit son cabinet dans une correspondance, à renverser son salaire intégral dans la cellule de lutte contre le coronavirus.

‘’Je renonce intégralement à mes émoluments en tant qu’Ambassadeur itinérant du chef de l’état à compter du mois d’Avril 2020 et ce jusqu’à la fin de la pandémie’’ a-t-il déclaré

il a appelé à une union et un effort commun et interne pour soutenir l’initiative qu’à lancer le chef de l’état. Il indique en marge de sa correspondance, il nous est difficile de nous reposer sur nos lauriers et d’attendre l’aide internationale

Selon lui, cet oeuvre va dans le cadre de l’unité, de l’exemplarité et d’un soutien civique au comité du lutte contre la riposte du coronavirus dirigé par le docteur Jean-Jacques Muyembe.


c82282d1-9f01-44d5-9fe8-d4e597070c0f-2380-000001668e49297c.png

Richard MusafiriRichard Musafiri2 avril 20203min0

Trois membres du gouvernement dont le vice-premier ministre, ministre du budget Jean-Baudouin mayo, le ministre du commerce extérieur Jean-Lucien bussa, et le ministre du portefeuille Clément Kwete, réfléchissent au cours de cette semaine de ce sujet par instruction du premier ministre Sylvestre ilunga ilukamba.

Ces trois membres du gouvernement procèdent a une séance de travaille continue à l’issue de laquelle ils proposeront concrètement au premier ministre, des solutions idoines relatives à cette question.

Pour le vice premier ministre, ministre du budget, Jean-Baudouin mayo, il s’agit d’examiner la question de l’offre pour se rassurer que l’offre des biens et produits de première nécessité, est toujours garantie à la population enfin d’éviter la pénurie.

‘’nous sommes réunis sur instruction du premier ministre, chef de gouvernement, le professeur Sylvestre Ilunga Ilukamba, pour examiner la question de l’offre. Nous devons nous rassurés que l’offre des biens et produits de première nécessité est toujours garantie à la population pour éviter la pénurie’’, a-t-il déclaré

Il a indiqué que le souci du président de la république Félix-Antoine Tshisekedi, ainsi que du gouvernement dans son ensemble, est qu’il y ait moins de dégâts ‘’sûrement pas de dégâts’’, dans la gestion de cette pandémie en République démocratique du Congo.

Il a invité par ailleurs la population à former un bloque compact pour vaincre la pandémie tout les exhortant à ne pas paniquer et à respecter toutes les consignes données tant par les autorités gouvernementale que sanitaire.



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter