BREAKING NEWS
IMG-20190503-WA0043.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA3 mai 20191min00

Depuis plus de deux mois, la Régie de la distribution d’eau de Kikwit connait un sérieux problème avec ses machines ceci explique pourquoi la population se trouve dans eau potable. Les habitants parcourent des grandes distances à la recherche de l’eau potable pour multiple usage.

Selon nos sources, les femmes Kikwit obligées de se réveiller très tôt le matin aux alentours de 4h,5h pour aller chercher de l’eau à une source située à bord du ruisseau Lukemi à plus d’un kilomètre de leur village . Une gymnastique qui épuise et fatigue leur quotidien .
En arrivant à la source confié une femme kikwitoise, l’eau n’est pas accessible à tous d’autant plus qu’une centaine de personnes se battent pour se procurer de l’eau.
Les habitants de cette partie du pays en l’intervention du pouvoir de Kinshasa pour remédier à ce manque d’eau potable dans les ménages .
Notons que plus d’un million d’habitants que regorge cette partie du pays n’a pas accès à l’eau potable.


IMG_20190502_163330_1-1280x960.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA2 mai 20192min00

À l’issue de sa réunion mensuelle tenue ce jeudi 2 mai à Kinshasa, le groupe des partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation, (PTF E) en RDC vient de designer la France comme leur chef de file en remplacement de l’UNICEF qui a dirigé pendant deux ans. Ce mandat est d’un an renouvelable.
La cérémonie de passation officielle du bâton de commandement entre l’UNESCO et la France s’est passée dans l’après midi de ce jeudi au Grand Hôtel Pullman de Kinshasa en présence de l’ambassadeur de France accrédité en RDC, François Pujolas, du représentant de l’UNESCO en RDC ainsi que des autorités du ministère de l’EPSP et des bailleurs bi et multilatéraux du secteurs de l’éducation.
Le groupe des PTF E – partage une vision commune et définit des priorités d’actions en concertation avec le gouvernement pour la mise en œuvre des stratégies nationales en matière d’éducation dans une dynamique participative et concertée autour des politiques éducatives en République Démocratique du Congo. L’UNESCO a assuré le rôle de chef de file ces deux dernières années et c’est désormais la France qui occupera ce rôle pour un mandat d’un an renouvelable.
Le GPTF E réunit les bailleurs actifs à travers les agences de coopération bilatérale : USAID, DIFID, ENABEL, AFD et multilatérale : UNESCO, UNICEF, Banque Mondiale .


IMG-20190501-WA0014.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA1 mai 20191min00

Lucien Bonyeme remplace Carole Agito à la tête de la société nationale d’assurance (SONAS) par l’ordonnance présidentielle du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi lue à la radio nationale congolaise ce mardi 30 avril.

Selon l’ordonnance portant nomination, l’actuel Directeur général est secondé par Badibanga Bangula Gilbert.

En outre, le président de la République a réajusté les membres du Conseil d’administration de cette institution, en nommant Bonyeme Ekofo Lucien, Mbombo Kayombo, Miruho Ntale, Mika Nyembo et Ambongi Ngoonga Guy.

A noter que Carole Agito, ancienne Directrice générale par intérim, a été à ce poste depuis 2010. Sa gestion de la SONAS a suscité des contestations internes et externes de cette société.


images-37.jpeg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA1 mai 20191min00

La justice Congolaise vient de surseoir, mardi 30 avril dans un communiqué parvenu à Kinshasa Times, l’affaire des mercenaires recrutés par l’ancien gouverneur de l’ex Katanga, Moïse Katumbi interpellé par la justice.
Les mesures de la décrispations politique ont été “le cheval de bataille” de Félix Tshisekedi, Chef de l’État Congolais, la justice estime inopportun le dossier des mercenaires.
Étant donné que le président de la République a fait de la décrispation politique son cheval de bataille et que les prévenus ont été interpellés en marge de l’affaire du recrutement des mercenaires à charge de Katumbi, nous estimons inopportun de continuer l’instruction du présent dossier en ce qu’elle va gêner la ligne de conduite de la hiérarchie, aboutissant à un fiasco de la politique de réconciliation tant prônée”, rapporte-t-on.
C’est la deuxième affaire dans laquelle Moïse Katumbi est indemnes; la première annulée par la Cour de cassation était sur la spoliation immobilière à Lubumbashi où il devrait écoper trois ans de prison.


IMG-20190430-WA0001-1.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA30 avril 20191min00

A l’issue de l’ordonnance présidentielle lue dans la nuit du lundi 29 avril sur la RTNC, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, a nommé Kasongo Mwema Yamba Alba, ancien journaliste de la RFI au poste de porte-parole, il sera secondé par et Tina Salama, ancien journaliste de la Radio Okapi.
Ils travailleront en collaboration avec les directions de la presse présidentielle et de la communication.


IMG-20190429-WA0026.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA29 avril 20192min00

L’université de Kisangani (UNIKIS) et le centre de recherche forestière procèdent à l’inauguration de la sixième semaine de la science, ce vendredi 29 avril 2019 avec comme objectif de pousser les étudiant de la faculté des sciences à avoir des connaissances sur la gestion et la conservation des forêts.
Soutenu par le projet FOREST et financé par l’union européenne, ce cadre de partage scientifique, vise à promouvoir la science dans toute sa complexité et sa diversité ainsi qu’à renforcer les capacités de chercheurs congolais et à former des nouveaux cadres d’experts forestiers en RDC.
Un séminaire de cinq jours sera organisé par une vingtaine d’experts de renommé internationale en faveur des étudiants de MSC et PHD pour ‘’le renforcement de capacité dans les domaines de la biodiversité, de l’exploitation forestière la filière bois énergie et la gestion durable de la faune’’ le tout, dans le souci de donner lieu à un échange académique.
Cependant, 12 journalismes du pays bénéficieront d’une formation du journalisme d’enquête dans le genre de l’environnement pour ‘’promouvoir des recherches approfondies sur la valeur économique, sociale, culturelle et environnementales des forets’’.

Justine Ntobo


IMG_20180424_1340303-1-1280x960.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA26 avril 20192min00

La ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a traité de « faux document » l’invitation de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) adressée aux les jeunes de l’UDPS pour participer au meeting de « vérité » ce samedi 27 avril à Kinshasa.
La ligue des jeunes de l’UDPS réfute l’appelle de la NOGEC.

« La Ligue des jeunes informe l’opinion nationale et internationale qu’aucun de ses membres est appelé à participer à une quelconque activité d’une association ou regroupement politique allié de l’UDPS ou non ce 27 avril 2019 sous aucun prétexte » , note le communiqué signé par Ted Beleshay, secrétaire exécutif national de l’UDPS.


IMG_20180424_1340303-1-1280x960.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA26 avril 20192min00

La ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a traité de « faux document » l’invitation de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) adressée aux les jeunes de l’UDPS pour participer au meeting de « vérité » ce samedi 27 avril à Kinshasa.
La ligue des jeunes de l’UDPS réfute l’appelle de la NOGEC.

« La Ligue des jeunes informe l’opinion nationale et internationale qu’aucun de ses membres est appelé à participer à une quelconque activité d’une association ou regroupement politique allié de l’UDPS ou non ce 27 avril 2019 sous aucun prétexte » , note le communiqué signé par Ted Beleshay, secrétaire exécutif national de l’UDPS.


Tshibala.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA25 avril 20191min00

Le premier Ministre sortant Bruno Tshibala vient de révoquer, ce jeudi 25 avril, le ministère par intérim en charge des affaires foncières, Emmanuel Ilunga, dont les relations étaient non conviviales. Il est remplacé par Tshibangu Kalala.

Le Ministre Ilunga a été accusé d’avoir détourné l’équivalent de 9000 euros et d’avoir outrepassé ses prérogatives en tant qu’intérimaire en recrutant du personnel.

Emmanuel Ilunga affirme dans un message écrit sur sa page Facebook qu’avec « un sentiment d’un travail inachevé » qu’il annonce son départ du Ministère des affaires foncières.

Toutefois, « mes convictions et mon combat pour la justice de ceux qui ont subi la spoliation de leurs biens me valent d’être évincé de mon mandat de ministre a.i des affaires foncières« , a-t-il noté.

Emmanuel Ilunga atteste qu’il s’incline sans renoncer à poursuivre son combat, car dit-il, la vérité doit éclater et la justice rendue aux victimes.

Pour clore, le Ministre intérimaire déchu des affaires foncières rassure que la « commission Etienne Tshisekedi » va continuer pour restituer les parcelles aux ayants droit.


mushobekwa_marie_ange_17_0002_jpg_640_350_1.jpeg

La RédactionLa Rédaction25 avril 20191min00

La ministre des droits Humains Marie-Ange Mushobekwa a pris part aux assises du Comité des Nations-Unies à Genève ce mercredi 24 avril.

Au cours de la réunion avec les membres du Comité des ONU, Marie-Ange Mushobekwa a présenté le rapport de la RDC sur les mesures conventionnelles applicable contre la contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Dans le rapport, la ministre congolais des droits Humains a indiqué que la torture est perceptible qu’en milieu carcéral.

« Il est important de rappeler que c’est surtout en milieu carcéral que la torture est pratiquée« , a-t-elle rappelé avant d’ajouter que certains détenus infligent des violences physiques à l’encontre de leurs camarades codétenus.

Pour conclure, Marie-Ange Mushobekwa affirme que la seule manière d’éliminer la torture en milieu carcéral, c’est la sanction et la prévention, une sanction sévère, à la hauteur du crime commis. Et la prévention en vulgarisant la loi qui criminalise la torture en RDC.