BREAKING NEWS
IMG_20190425_134627.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA25 avril 20191min00

Ce jeudi 25 avril à Tshopo, le président de la République Félix Tshisekedi vient de remettre trois véhicules de son cortège présidentiel.

Ce don du Chef de l’Etat, selon la presse présidentielle, c’est pour répondre aux difficultés logistiques du service de la province de la Tshopo.

Le vice-président Premier Ministre de l’intérieur, Basile Olongo a remis les véhicules, de jeeps 4 fois 4 Nissan Patrol, au gouvernement sortant de la Tshopo.


images-42.jpeg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA25 avril 20191min00

Le député national Claudel Lubaya a affirmé, ce jeudi 25 avril, son soutien au Mouvement citoyen de la lutte pour le changement (LUCHA) qui dénonce la « surfacturation et la mauvaise qualité des prestations dans le secteur de télécom ».

Claudel Lubaya indique que c’est un « combat essentiel » pour la défense des droits des consommateurs congolais.

« J’assure de mon soutien à Lucha dans son action citoyenne contre la surfacturation et la mauvaise qualité des prestations dans le secteur de télécom. Il s’agit d’un combat essentiel pour la défense des droits des consommateurs et qui appelle à la solidarité de tous« , a-t-il déclaré dans son compte twitter.
Les militants de la Lucha sont actuellement en sit-in devant les bureaux de la société de télécommunication Vodacom.


IMG-20190424-WA0002.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA25 avril 20192min00

Quatrième mais première femme à diriger l’assemblée nationale de la RDC depuis l’installation du bureau définitif en 2006, Jeannine Mabunda, va axer son quinquennat à la tête de la chambre basse du parlement sur le domaine législatif, sur le contrôle parlementaire, sur le réexamen du social des députés et sur la diplomatie parlementaire.

« Notre travail sera axé sur le domaine législatif, sur le contrôle parlementaire, sur le réexamen du social des députés et sur la diplomatie parlementaire » , a-t-elle déclaré dans son discours d’investiture.

Pour Jeannine Mabunda les priorités sont la mise en place des autres organes de l’Assemblée nationale et l’approbation du programme du gouvernement suivi de son investiture.

« Je voudrais aussi attirer votre attention sur les priorités de la présente session à savoir la mise en place des autres organes de l’Assemblée nationale et l’approbation du programme du gouvernement suivi de son investiture » , at-elle ajouté.

L’ancienne Ministre du portefeuille rassure que le bureau nouvellement installé va engager des consultations en vue de la mise en place des autres organes prévus par le règlement intérieur notamment les commissions permanentes, les groupes parlementaires, le comité de sage.

En outre, le fruit de la Coalition FCC-CACH, l’élection et l’installation du bureau définitif de l’Assemblée Nationale coïncident  » curieusement » à curieusement avec la date du 24 avril 1990, date à laquelle, pour la première fois, il y a eu multipartisme en RDC.

 



Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA24 avril 20193min00

24 avril 1990 – 24 avril 2019, 29 ans jours pour jours, depuis que la RDC a accédé à son processus de démocratisation à travers l’ouverture officielle du multipartisme par le feu maréchal Mobutu.

C’est dans cette optique que le mouvement politique Congo Remontada a organisé ce cadre de réflexion afin d’échanger sur la démocratie en RDC depuis sa genèse jusqu’à ce jour.

Personnalités politiques, activistes, mouvements citoyens, professionnels des médias et plusieurs autres personnes ont rehaussé de leur présence à cette conférence co-animée par l’ex prisonnier politique Franck Diongo, le candidat président Seth Kikuni , la députée Nationale Christelle Vuanga, le président du Congo Remontada Herman Nzeza et les autres.

À en croire Franck Diongo qui a retracé l’historique de la démocratisation de la RDC, « l’influence extérieur et la pression interne avec le combat de l’UDPS, ont placé Mobutu dans l’obligation de mettre fin à sa dictature. C’est ainsi qu’il déclara le début du multipartisme politique« .

Cependant précise-t-il que jusqu’à ce jour, la démocratie en RDC demeure pour la population congolaise  » un espoir déçu » par rapport aux pays voisins.

Le peuple congolais qui s’attendait au changement ne s’est toujours pas retrouvé , a estimé la députée Nationale, Christelle Vuanga, qui pour elle, les élections du 30 décembre 2018, n’ont pas rencontré les attentes de la population. « Les revendications sociales sont devenues politiques, cette démocratie est une farce  » a-t-elle estimé.

D’où , selon Seth Kikuni, la création des institutions stables, l’instauration d’un État de droit, l’amélioration des conditions de vie ainsi que la restructuration des bases économiques s’avèrent indispensable pour reformer le processus de démocratisation en RDC.  » La reforme doit satisfaire aux besoins de la masse et aux intérêts des Elites « . A -t- insisté.

Pour clore, le président du Congo Remontada, Herman Nzeza, a appelé la population congolaise à la vigilance et a envisagé de mener des actions concrètes dans un proche avenir pour contribuer à la mise en oeuvre effective de la démocratisation en RDC.


IMG_20190424_1218129-1280x960.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA24 avril 20192min00

Ingenious city, plate-forme d’incubation des star-ups, et Vodacom, entreprise du réseau mobile, ont lancé, ce mercredi 24 avril à Kinshasa, leur partenariat pour « aider » les entrepreneurs locaux qui se servent du numérique à se développer.

Ingenious city et Vodacom s’engagent à répondre aux problèmes de la société grâce aux technologies de l’information et de la communication.

Parmi les invités, le Conseil du chef de l’Etat Félix Tshisekedi en matière du numérique, Dominique Mikisha, a pris part à cette activité. Dans son adresse, Dominique Mikisha a rassuré que avec Félix Tshisekedi à la tête de la RDC, « l’Etat est de retour! en matière des ambitions », car affirme-t-il, le Numérique peut aider le pays dans différents secteurs.

Pendant près de deux heures, les maîtres de saillants des jeunes entrepreneurs ont tour à tour indiqué les raisons de leur partenariat.

Vodacom, comme partenaire d’Ingenious city, promet de fournir aux jeunes entreprises locaux un espace de bureau, une connexion internet haut débit, possibilité de vendre leurs innovations à Vodacom, et autres.

Les jeunes entrepreneurs s locaux, les responsables de Tinda et Schoolap, ont parlé de leurs expériences dans l’entrepreneuriat.

Notons que la RDC vit une croissance des utilisateurs internet, soit 8 millions de personnes connectées via leurs téléphones.


images-41.jpeg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA23 avril 20191min00

Les réactions sont légions après l’invalidation de Thomas Lokondo à la présidence de l’Assemblée Nationale. Pour sa part, Seth Kikuni a affirmé, ce mardi 23, que cela démontré la fragilité interne du Front commun pour le Congo (FCC).

Selon le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre dernier, les dignitaires du FCC craignent que leur candidate Jeannine Mabunda termine comme le dauphin du Chef de l’Etat Joseph Kabila, Ramazani Shadary.

« L’invalidation de Thomas Lokondo de la présidentielle de l’Assemblée nationale est une preuve de plus que le FCC est un regroupement très fragile en interne. Ils ont peur que jeannine Mabunda ne fasse pas l’unanimité auprès des députés et finisse comme le dauphin » , a-t-il déclaré.

Thomas Lokondo dénonce que le président du bureau provisoire de la chambre basse du parlement avait « subi des pressions politiques ».

Notons par ailleurs que l’élection des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale aura lieu ce mercredi 23 avril.


images-17.jpeg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA23 avril 20191min00

L’actuel Chef de l’Etat Congolais Félix Tshisekedi et l’ancien président Joseph Kabila « dirigent ce pays sans vision », rassure Martin Fayulu, président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement au cours d’une interview accordée à BBC ce lundi 22 avril.

Selon le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre dernier, Félix Tshisekedi a aidé Joseph Kabila à rester au pouvoir de la RDC.

 » Tshisekedi et Kabila vont continuer à danser et chercher la balance pour diriger ce pays sans vision. C’est pour cela nous devons nous battre pour récupérer la victoire du peuple. Tshisekedi a aidé Kabila à rester au pouvoir« , a-t-il déclaré.

Cependant pour le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, Joseph Kabila est « un partenaire » de l’alternance démocratique pour une passation pacifique du pouvoir après l’élection présidentielle passée.


images-40.jpeg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA23 avril 20191min00

Ça n’aura plus lieu ce 23 avril mais le mercredi 24, le bureau provisoire de l’Assemblée nationale a décalé pour un jour l’opération de vote pour l’élection des membres du bureau définitif de la chambre basse du parlement.

Rappellons que la candidate au perchoir de l’Assemblée Nationale Jeannine Mabunda reste la seule à la course suite à l’invalidation de la candidature de Thomas Lokondo. Ce dernier a indiqué qu’il va saisir la Cour Constitutionnelle.


FB_IMG_1556015427027-1.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA23 avril 20194min00

Il l’a affirmé ce dimanche 21 avril dans son homélie pascal. À en croire Mgr Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa, en RDC nous avons célébré cette fête dans un contexte où les désespoirs gagnent de plus en plus les cœurs des congolaises et des congolais.

« En effet, il y a quelques temps, les espoirs de tout un peuple ont été brisés et sacrifiés à l’autel des intérêts et calculs égoïstes de quelques personnes, créant ainsi frustration et découragement. Pire encore, nous constatons que les conditions d’une société de paix et de justice traînent encore à advenir. Et les événements sociopolitique de ces derniers jours ne font qu’entretenir un climat d’incertitude pour un lendemain meilleur en RD Congo« .A-t-il dit.

Cependant il a lancé un appel à tous les congolais de ne pas perdre espoir car Dieu nous demande de ne pas baisser les bras ni tomber dans le désespoir.

« A la lumière du mystère de la résurrection, je m’empresse de vous adresser ce message d’espérance : n’ayez pas peur (Mc 16,6). Ne vous découragez pas. Surtout, ne placez pas votre espérance sur un être Confiez-vous à Dieu qui, seul, peut dérouler la pierre qui ferme votre avenir. Que chacune et chacun de vous abandonne son cœur de pierre pour devenir sensible aux misères des autres« . A-t-il exhorté.



Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA22 avril 20191min00

Jeannine Mabunda, reste la candidate unique à la présidence de la Chambre basse du parlement après l’invalidation, ce lundi 22 avril du député national Henri-Thomas Lokondo par le Bureau provisoire de l’assemblée nationale.

Henri-Thomas Lokondo est invalidé suite à une motion incidentielle contre sa candidature initiée par le député national François Nzekuye, soutenant que Henri-Thomas Lokondo ne peut pas postulé comme indépendant car il est élu député du Palu et alliés.

Selon le calendrier du Bureau provisoire, la campagne électorale se clôture en ce jour, et l’élection des membres du bureau définitif de cette institution se tiendra ce mardi 23 avril.