image012-8-3acnqig6psdaznhd4xbxmy.jpg

josue kashamajosue kashama19 février 20202min0

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçus, hier mardi 18 février, une délégation conduite par le ministre de Santé docteur Eteni Longondo, pour un entretien sur le renforcement de la vaccination et l’éradication de la poliomyélite en RDC.

Cette délégation était constituée des représentants de la fondation Bill et Mélinda Gates, l’alliance Gavi pour les vaccins, des représentants des gouvernements américains et britanniques et du Rotary International.

A l’issue des entretiens, le docteur Christian Elias, président développement global de la fondation Bill et Mélinda Gates, a fait savoir que les échanges ont porté sur les progrès réalisés par rapport au renforcement de la vaccination et l’éradication de la poliomyélite.

Selon lui, certaines provinces ont réalisées de réels progrès et ont amélioré leur systèmes de vaccination et d’autres ont fait moins de progrès. D’où la nécessité d’en faire une évaluation avant le prochain forum sur la vaccination et la poliomyélite qui devra réunir les gouverneurs des provinces et les partenaires sur cette question.

Signalons que cette épidémie causé par la polio-virus est l’une de cause de la mortalité infantile en République démocratique du Congo malgré les efforts de vaccination.


unnamed.png

josue kashamajosue kashama19 février 20202min0

Le Daring Club Motema Pembe recevra ce mercredi 19 février, au stade des Martyrs de la Pentecôte, le Racing Club de Kinshasa (RCK), en match comptant pour la 17e journée de la vodacom ligue1.

La team vert et blanc tentera de renouer avec la victoire, après sa défaite 0-2 face à l’AS Maniema Union de Kindu, et le match nul concédé contre l’AS Dauphin Noir à Goma(1-1). Ces résultats l’ont obligé à faire le sur place, à la 5e position au classement provisoire avec 31 points.

Pour le Racing club de Kinshasa, ce match représente un tournant de sa suite dans le championnat. Le RCK doit donc se venger devant son adversaire qui lui a infligé une lourde défaite au manche allé(1-3).

En conférences de presse traditionnel d’avant match, l’ entraîneur, Isaac Ngata, Motema Pembe a déclaré que ses joueurs sont prêts pour affronter le Racing Club de Kinshasa. Pour son compte Bertin Maku, entraîneur du Racing club de Kinshasa a déclaré qu’il ne sera pas question pour son équipe de défier son adversaire ou de renverser la tendance.

Signalons qu’une autre rencontre est prévue ce mercredi au stade TP Mazembe entre les corbeaux du Tp Mazembe et l’As Simba.


image012-1-399t12yadwep1by3sbtyq2.jpg

josue kashamajosue kashama18 février 20202min0

Le football club Renaissance du Congo a battu sur un score lourd de 4-1 l’équipe de Bukavu Dawa hier lundi au stade des Martyrs de Kinshasa, en marge du match avancé de la 27e journée du championnat de la Vodacom ligue 1.

Cette victoire remet l’équipe Renais en confiance, elle qui a fait deux matchs nuls à Kinshasa devant son public contre l’AC Rangers et contre l’As Maniema union.

Le fer de lance de cette équipe s’appelle Jurbo Mambanzikila auteur d’un grand match signant dans la foulé un doublé à la 7’ et à la 48’. Les deux autres buts ont été marqué à la 15’ et à la 38’ respectivement par gloire Waka Bofafaka et Lilepo Makabi. Les visiteurs vont réduire la marque à la 57’ sur penalty transformé par Mobali Wakwinga.

Avec 19 marchs livrés, le FC Renaissance totalise 29 points et garde la sixième place au classement derrière le DCMP qui compte 31points. Les visiteurs par contre sont à leur 14e défaite et reste dans la lanterne rouge avec 11points devant l’AS Nyuki qui ne compte que 8 points.

Notons que deux rencontres sont prévues ce mercredi à Kinshasa et à Lubumbashi. Le Daring club Motema Pembe va recevoir le Racing club de Kinshasa au stade des martyrs et le TP Mazembe jouera dans son stade face au Simba FC de Kolwezi.


1eac3c83e46d62e540878a11dd4564c3.0-1024x576-1.jpg

josue kashamajosue kashama18 février 20202min0

Le mouvement citoyen, Forces spéciales pour la République, s’insurge contre le message de haine à l’égard du directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe.

Cette déclaration a été faite lundi 17 février, à l’issue d’une réunion d’évaluation de l’actualité politique du pays par le comité exécutif de cette structure, présidé par Yannick Bongibo Mankiem.

Dans sa déclaration le mouvement citoyen, fustige le comportement de certains leaders politiques qui lancent, selon lui, des messages de haine et de stigmatisation à l’endroit de Vital Kamerhe. Et condamne avec force, ce qu’elles qualifient de complot, les attaques contre vital Kamerhe.

Par ailleurs, les FSR réitèrent leur confiance indicible et inconditionnel au directeur de cabinet du chef de l’Etat et invitent la coalitions « Cach » à vivre en parfaite communion

Les membres des FSR projettent d’organiser des manifestations publiques pour soutenir les actions du président de la République et son directeur de cabinet.

Pour rappel le directeur de cabinet du président de la République, vital Kamerhe, a été traîné dans la bout par des cantiques que scandaient la foule lors de la visite du président de la République aux différents chantiers de Kinshasa, notamment à l’Université de Kinshasa ainsi les lieux de construction des saut-de-mouton.


CHAN_2020_TIRAGE_170220-374x243-1.jpg

josue kashamajosue kashama17 février 20201min0

La Confédération africaine de football a procédé ce lundi 17 février, au tirage au sort du sixième championnat d’Afrique des nations Cameroun 2020. A l’issue de ce tirage la RDC Évoluera dans le groupe B avec la Libye, le Niger et le Congo.

Classé dans le chapeau B, les léopards A’ de la République démocratique du Congo est fixé sur ses prochains adversaires du championnat d’Afrique des nations qui se tiendra du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun.

En ce qui concerne les autres groupe, le Cameroun pays hôte sera dans le groupe A en compagnie de Mali, Burkina Faso et le Zimbabwe. Le Maroc tenant du titre est tiré dans le groupe A ensemble avec le Rwanda, l’Ouganda et le Togo. Le groupe D est composé de la Zambie, la Guinée, la Namibie et la Tanzanie.

La République démocratique du Congo, détenteurs records de deux sacres, 2009 et 2016, tentera de redorer son imagine terni dans cette compétition par son absence à dernière édition.


images-20-1.jpeg

josue kashamajosue kashama17 février 20202min0

Le ministre national de la coopération internationale, intégration régionale et de la francophonie, Guillaume Pépin Mandjolo a, au cours d’une émission diffusée dimanche 16 février à la chaîne nationale, déclaré que la RDC doit mettre une bouché double pour la réussite de l’organisation des jeux de la francophonie.

Le ministre reste optimiste même si rien ne parait encore être fait sur le terrain, et confirme la confiance que l’instance faîtière du jeux de la francophonie accorde à la RDC pour l’organisation de ce jeux dans le délai.

« Pour abriter le jeu il faut la sanction positive du comité international des jeux de la francophonie (CIJF) ce n’est pas la RDC qui décide. Cette structure qui pilote ces jeux avait fait son passage en RDC il y a 3 semaines. Ils ont dit qu’effectivement la RDC par rapport au délai qui reste, au regards de leur organisation et au dynamisme de son budget, est dans les conditions de tenir les jeu » rapporte-t-il.

Selon le ministre national de la francophonie, La RDC doit mettre le double de la somme prévue pour l’organisation afin d’accélérer les travaux et renforcer la main d’œuvre.

« Maintenant on doit mettre le bouché double. je crois en la RDC je suis optimiste. L’organisation des jeux coûte plus ou moins 36 millions d’Euros pour ceux qui ont 4 ans pour le faire. La RDC compte 17 mois toute au plus, ça va coûter le double. Le travail que nous devons effectuer sur 4 ans nous allons le faire en un an« , a t-il souligné.

Notons que le ministre crois fermement à l’organisation de ces jeux qui doivent se tenir du 23 juillet au 1e août 2021 à Kinshasa.


le-dr-matshidiso-moeti-directeur-regionale-oms-afrique-c-google_2211739.jpg

josue kashamajosue kashama16 février 20203min0

La Directrice régional de De l’Organisation Mondiale de Santé(OMS) pour l’Afrique, le Docteur Matshidiso Moeti, en visite à Kinshasa, a déclaré au cours d’un point de presse tenu ce samedi 15 février, que la République démocratique du Congo peut faire face au Corona virus au regards des toutes les épidémies dont-il a fait face.

Pendant que toutes les nations du monde affûtent les armes pour empêcher l’entrée de la maladie à coronavirus, la patronne de L’OMS en Afrique pense que la RDC possède quelques atouts pour faire face à cette maladie qui se vit en Chine.

« La RDC fait face à plusieurs épidémies déjà. L’épidémie d’Ebola, il ya aussi la rougeole, assez grave, la polyomelite, le choléra. Le travail qui était fait pour faire face aux précédentes épidémie peut aider la RDC. Il y’a par exemple le travail sur des laboratoires. Le travail a été déjà fait pour améliorer la capacité de diagnostic. Ce sont le même équipement qui peuvent être utiliser pour la coronavirus  » , dit-elle

Le docteur Matshidiso reconnais d’un autre côté qu’il faut avoir des spécificité pour s’assurer de faire face à cette maladie

« Il faut seulement avoir des kits spécifique pour ce virus et avoir des experts de laboratoires former sur l’utilisation de ses kits et renforcer des capacités pour s’assurer des qualités de test et de la surveillance au niveau des point d’entrer du pays pour chercher les personnes qui manifestent les signes d’une manière ou d’une autre » , a t-elle indiqué

Au cours de ce point de presse elle a aussi mis une puce à l’oreille des plateformes de coordination et des raiponce aux épidémies, de mettre l’accent sur la communication pour permettre aux gens de savoir comment se protéger et comment éviter la contamination au cas où il serais proche d’une personne qui manifeste cette maladie.

Signalons que le premier cas de la maladie à Coronavirus en Afrique est repéré en Égypte. La victime est mise en quarantaine.


pham.jpg

josue kashamajosue kashama15 février 20203min0

L’envoyé spécial des États-Unis d’ Amérique dans la région des Grands lacs, Peter Pham, en séjour en République démocratique du Congo(RDC), a souligné qu’il s’observe du changement dans le pays depuis l’avènement au pouvoir de Félix Tshisekedi.

Il l’à déclaré au cours d’une une interview accordée jeudi 13 février à une radio émettant à Kinshasa.

Le diplomate américain dit constater les améliorations significatives dans la lutte contre l’impunité.

« La loi est égale à tout le monde et personne n’est au déçu de la loi. Sans entré dans la politique interne du congo dont la responsabilité est un droit réservé au peuple congolais, on constate aussi que des gens qui avant se promenaient comme il veulent maintenant on les a interdit de ce droit de circulation. par conséquent, ils sont arrêtés pour de demande d’explication, » s’est réjouis l’envoyé spécial du président américain, Donald Trump en RDC .

Il Affirme avoir senti la volonté des autorités congolaises de mettre fin à l’impunité ce qui n’était pas le cas selon lui pendant le régime précédent.

« Nous sentons du changement sur la volonté de mettre fin à l’impunité. Avant ce n’était pas la même mentalité. on niait que la corruption existe même si tout le
monde le savait« , rappel Peter Pham.

Concernant les sanctions américains qui pèsent sur certaines personnalités du pays, Peter Pham dit que ces sanctions sont de nature à apporter de l’appui à la population et au gouvernement contre les gens qui constitue un obstacle à la volonté du changement des peuples congolais. Il révèle que ces sanctions émanent de la demande de certains congolais.

Pour rappel, deux ténors du régime passé, sous sanctions américain, Emmanuel Shadary et Kalev Mutomb, ont fait objet d’une interdiction de voyager à l’aéroport international de N’djili.


leopards-dame.jpg

josue kashamajosue kashama14 février 20202min0

Les léopards Dames seniors de la République démocratique du Congo(RDC) ont démarré, jeudi 13 février, les entraînements au stade des Martyrs de Kinshasa, en préparation du tournois l’ Union des Fédérations de football d’Afrique centrale, ( l’UNIFFAC) Guinée équatoriale 2020.

Ce tournois débutera ce mardi 18 février et va prendre fin le 28 février prochain. En préparation, Le sélectionneur national, Marcelo Kadiamba, veut se concentrer sur l’aspect technico-tactique et sur l’aspect physique de son équipe pendant les entraînements.

« Notre entrainement bien que périodique, sera beaucoup plus accès sur l’aspect technico-tactique, puisque si on est dans l’aspect technico-tactique, l’aspect physique intervient aussi » renseigne-t-il

Il promet par ailleurs que les seniors dames de la RDC ne vont pas aller comme des touristes dans cette compétition. Il sollicite le soutient de tout le peuple congolais.

« L’objectif c’est d’aller plus loin dans ce tournois. Atteindre le sommet et aller même jusqu’en finale. On ne va pas se rendre en touriste. Que tous le peuple puisse nous encourager« , dit-il

Les léopards Dames de la RDC vont quitter Kinshasa ce samedi 15 février pour Malabo, sauf imprévu, renseigne le sélectionneur principal.

 


maniema-union-1.jpg

josue kashamajosue kashama14 février 20203min0

Le Fc Renaissance de Kinshasa et l’ As Maniema Union de kindu ont fait match nul de un but partout au stade des Martyrs de Kinshasa dans le cadre de la 3e sortie de la phase retour du championnat national.

C’était au cours d’un match très disputer face aux deux équipes qui ont su très bien faire circulé le ballon. Tout s’est joué à la première mi-temps où les deux équipes se sont montré très ambitieuse.

Les oranges étaient les premiers à ouvrir le score à la 29′ par l’entremise de Jean Kansway comme dans leur dernier match face aux académiciens, le fc Renaissance n’est pas resté concentré devant son but et encaisse le but égalisateur après 3′ seulement soit à la 32eme minutes. Ce but porte la signature du capitaine de Maniema union, Ngimbi Mercey

Le Fc Renaissance reste donc dans une série de deux match nul devant son publique après avoir été tenu en échec face à l’Ac Rangers. Le Maniema Union qui espérait en une victoire pour consolider sa place, s’est contenté d’un match nul à défaut d’une défaite. C’est la satisfaction de son entraîneur Kiazaidi Makiadi

« C’était un bon match de part et d’autre. on a vu un bon spectacle sur le plan technico-tactique. mais dommage pour nous l’objectif était d’arracher le 3 points mais ça n’a pas tenu. Mieux vaut un que zéro ça nous arrange un tout petit peu voilà notre satisfaction« , s’est réjouis Anicet Kiazaidi.

Le deux équipes restent statique au classement. l’As Maniema Union est 2e avec 35 points. Le fc Renaissance reste à la 6e place avec onze points.

Ce week-end au programme, ce samedi 15 février au stade TP Mazembe, Lubumbashi sport va recevoir l’As Nyuki de Butembo. à 15h30 Don Bosco sera face à l’As Dauphin noir. Le dimanche 16 février, au stade des Martyrs deux rencontres sont prévues. Ac Rangers va jouer contre Maniema Union et le fc Renaissance recevra Oc Bukavu Dawa.



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter