UDPS-NEWCASTLE-1280x960.jpg

La RédactionLa Rédaction19 octobre 20192min0

Mr Jacques KALENGA et Mr Alain KABUIKA, respectivement Président Fédéral et Secrétaire Fédéral de l’UDPS Angleterre, ont procédé ce samedi 12 octobre à ACANE, un centre qui s’occupe des Africains à Newcastle, à l’installation de la section Newcastle de l’UDPS.
Le comité installé à l’issue de cette rencontre se présente comme suit :

– Mr VIANNEY MALADIKA : PRÉSIDENT ;
– PASTEUR JEAN BAPTISTE KONANJ : PREMIER VICE PRESIDENT ;
– Mr MAYE MAYAN : DEUXIEME VICE PRESIDENT ;
– Mr ROBERT TSHISEKEDI : SECRETAIRE ADMINISTRATIF ET CHARGE DE COMMUNICATION ;
– APOTRE ROLAND LUABA : CONSEILLER POLITIQUE ;
– Mr ROGER MASAMBA : CHARGE DE MOBILISATION ;
– Mr CAMILLE MOLEKE MBANDA : CHARGE DE MOBILISATION ADJOINT ;
– Mme FLORENCE MABIALA : CHARGEE DES FINANCES

Veuillez noter que parmi les membres qui composent ce comité, 3 sont également membres de la Mutuelle Bana Newcastle, dont le Pasteur Jean Baptiste KONANJ, Apôtre Roland LUABA et Mr Camille MOLEKE MBANDA.

Plus d’implication et d’engagement de toutes les forces vives du Congo, y compris celles de la diaspora, voilà le souci qui anime le parti du Président Felix TSHISEKEDI dans cet effort qui va se poursuivre quasiment partout en Europe et dans les autres parties du monde.


Assemblée-Nationale.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba16 septembre 20191min0

Le bureau de l’assemblée nationale de la RDC a ouvert ce 16 septembre la session budgétaire afin d’examiner le projet du budget proposé par le gouvernement Ilunkamba.

Après une minute de silence observé en mémoire des Congolais décédés pendant les vacances parlementaires, La présidente de l’assemblée nationale Jeanine Mabunda a rappelé le rôle que doit remplir le député national, car pour elle, “ beaucoup de nos concitoyens ne le savent peut être pas”.

Selon Mabunda, le rôle des députés n’est pas de construire des ponts ou des stades cela est le rôle du gouvernement qui détient seul les moyens de l’Etat à cet effet.

“Que le parlement et le Gouvernement ne déçoivent pas le peuple par de discours », a-t-elle déclaré.

Notons que un regard particulier sera porté sur le budget alloué à l’éducation qui devrait passer de 8 à 20%, selon la promesse du président Félix Tshisekedi.


images-93.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba11 septembre 20192min0

Mike Mukebayi est demi de ses immunités de député provincial de Kinshasa, a annoncé, ce mercredi 11 août, le président de l’assemblée provinciale Godefroid Mpoy.

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa atteste dans une courte vidéo mise en ligne que Mike Mukebayi doit répondre à la Justice Congolaise, car dit-il, “le changement dont la RDC a besoin c’est le changement de mentalité” .

« Je vise à moraliser la vie publique. Il y a plusieurs dossiers judiciaires contre cet élu de Kinshasa« , a martelé Godefroid Mpoy.

De son côté, Mike Mukebayi dénonce un complot contre son mandat à la législative provinciale attisé par le président de l’assemblée provinciale et le Dircab du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe.

« Vital Kamerhe et Godé Mpoyi cherchent m’anéantir. Ils se sont mis d’accord pour lever mes immunités. Il y avait déjà quatre plaintes contre moi. Je ne sais si celle qui a abouti à cette décision vient de qui. J’attends de le savoir, » a-t-il déclaré.

Selon Mike Mukebayi, il est victime parce qu’il a dénoncé le mal, “je suis celui qui dérange”.


Screenshot_20190911-1231032-1280x777.png

Stephane NtumbaStephane Ntumba11 septembre 20192min0

Alors que des allégations nuisantes contre l’assemblée provinciale de Kinshasa circulent sur les réseaux sociaux voire d’autres médias, ce mercredi 11 août, le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoy a déclaré que ceux qui soutiennent la suppression de l’Assemblée provinciale en RDC sont ceux-là qui ont échoué aux élections.

« Les apôtres de la suppression de l’Assemblée provinciale, sont ceux qui ont échoué aux élections. Ce sont des bêtises. Ils soutiennent la suppression de l’Assemblée provinciale après avoir échoué aux élections…”, a-t-il souligné.

Le président Godefroid Mpoy a indiqué qu’il était cible sans succès d’un assassinat à trois reprises dernièrement en RDC.

« On a cherché à m’abbatre à trois reprises. Un commando a été envoyé une fois à l’église, mais Dieu me défend…c’est depuis que j’ai commencé à traquer ceux qui ont détourné, que je suis sous menace« , a-t-il déclaré.

A entendre le pasteur Godefroid, il ne pas prêt à lâcher prise dans sa lutte pour le changement.

« Je ne peux pas m’opposer à la justice. J’ai un appétit d’ordre. Je vais moraliser la vie publique. Je ne vois pas pourquoi je dois attendre. Pour moraliser, c’est toujours urgent. Le changement dont on a besoin dans ce pays, c’est le changement des mentalités« , a-t-il attesté.

Godefroid Mpoy appelle le gouvernement provincial de Kinshasa à utiliser le décibelmètre pour mieux mener la campagne contre la nuisance sonore.


IMG-20190909-WA0006-1280x853.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba9 septembre 20192min0

Le président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba a effectué, ce lundi 9 septembre, la visite de différentes installations de la Chambre haute du Parlement, dont les travaux ont été lancé dernièrement afin de mettre cette institution dans le bonne condition du travail.

Alexis Thambwe Mwamba a, de ce fait, exprimé son satisfecit quant au bon déroulement de cette réhabilitation et s’est dit rassuré que lui et ses collègues sénateurs travailleront dans les bonnes conditions, dès la rentrée parlementaire prévue le 15 septembre”, renseigne le communiqué parvenu à Kinshasa Times.

Alexis Thambwe a été élu président du Sénat de la RDC au cours de la plénière organisée ce samedi 27 juillet.

Il a réuni 65 voix sur les 108 votants. Le candidat du Front commun pour le Congo, plateforme de l’ancien président Joseph Kabila a battu Modeste Bahati, dissident de la même plateforme et qui a raflé 43 voix. Il avait ainsi succédé à Léon Kengo wa Dondo.


félix.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba8 septembre 20191min0

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a rendu hommage, ce dimanche 8 septembre, à l’ancien Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, décédé à l’âge de 95 ans le vendredi 6 septembre de suite d’une longue maladie.

Surpris de la nouvelle, le Président de la RDC, exprime sa « grande émotion » sur la disparition de Robert Mugabe. « Je présente mes condoléances les plus attristées à sa famille biologique ainsi qu’au peuple zimbabwéen » indique le tweet de la Présidence.

Félix Tshisekedi salue le combat mené par Robert Mugabe dans le panafricanisme et l’Indépendance du continent Africain.

« Nous garderons en mémoire le souvenir d’un Panafricaniste et d’un Combattant de l’indépendance africaine. Que Son âme repose en paix », renseigne-t-on.

Le président Africain qui a battu le record de l’ancienneté, Robert Mugabe avait quitté le pouvoir le 21 novembre 2017 suite aux fortes pressions de l’armée et de ses opposants politiques à cause de l’insuccès économiques de ses gouvernements.


KAMERHE-WEB-upload.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba8 septembre 20192min0

Dans l’affaire du détournement de près de 15 000 000 dollars du trésor public, Vital Kamerhe, Dircab du Chef de l’Etat, a instruit la suspension de l’audit qu’entreprenais l’Inspection Générale des Finances (IGF).

Il a déclaré ainsi au cours d’une interview accordée au Jeuneafrique parue ce dimanche 8 août.

J’ai demandé la suspension de l’audit et ai écrit en ce sens au ministère des finances, parce que si l’ANR ( agence nationale de renseignements) avait besoin d’éclaircissements, elle aurait dû les demander au ministère des finances ou du budget”, a-t-il confirmé.

Le directeur du cabinet du chef de l’Etat Félix Tshisekedi admet que l’ANR et IGF dépendent de la Présidence, et ne peuvent pas prendre de décision sans l’aval de cette dernière.

Cette usurpation, d’après Vital Kamerhe, “c’est de la rébellion administrative. Tout cela se résume en un petit complot inutile et mal monté”.

Notons que la mission avait renseigné la perte d’environ 15 millions USD de bonus de l’Etat, au terme d’une opération de remboursement de la créance de 100 millions USD, par le trésor public aux sociétés pétrolières. Cela pour compenser le manque à gagner des sociétés pétrolières réclamés résultant du gel des prix des produits pétroliers par le Gouvernement entre 2017 à juillet 2019.


rdc_lex-udps_bruno_tshibala_devient_premier_ministre_0.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba8 septembre 20191min0

Après l’investiture du gouvernement Ilunkamba dernièrement à l’Assemblée nationale, Bruno Tshibala, premier Ministre honoraire, a libéré, ce samedi 7 septembre, les installations de la Primature de la République démocratique du Congo suite à la remise et reprise officielle avec l’actuel Chef du gouvernement Sylvestre Ilunga.
Il a été nommé Premier ministre 20 mai 2019 grâce aux négociations entre les partenaires de la Coalition FCC-CACH qui détient la majorité; une Coalition qui engage l’ancien régime Kabila et Félix Tshisekedi, le Président de la République.


images-92.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba6 septembre 20192min0

La session extraordinaire de l’Assemblée Nationale Congolaise s’est clôturée ce vendredi 6 septembre sans la présence des députés nationaux élus de l’opposition lesquels on boycotté la plénière.

Au cours de la plénière, l’Assamblée Nationale a investi les membres du gouvernement IIlunkamba à une large majorité des députés nationaux proches du Front commun pour le Congo et du Cap pour le changement.

Le programme du Gouvernement a suscité des discussions entre les parlementaires de l’opposition et ceux de la majorité au pouvoir.

Sylvestre Ilunga, premier ministre, rassure qu’il prendra compte des observations faites sur son programme d’actions.

Les orientations reçues de l’assemblée nationale seront :traduites en action secteur par secteur, circonscription par circonscription par les ministres juste après l’investiture”, a-t-il déclaré.

Parmi les députés de l’opposition qui ont claqué la porte de l’assemblée nationale figure ceux de la plate-forme politique Lamuka et ses alliés.