BREAKING NEWS

Sans la CENI et le gouvernement, le CNSA juge « trop bas » l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre

11 juillet 20182min0

Malgré l’absence de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et du gouvernement aux assises de mardi 10 juillet, le Conseil national de suivis de l’accord (CNSA)  a présenté en plénière son évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016.

Certaines dispositions dudit accord indique  le rapport du CNSA ont été observées notamment celles interdisant la révision de la constitution et le recours au referendum. Cependant, « certains acteurs politiques évoquent une possibilité d’un troisième mandat pour le président de la République, Joseph Kabila, chose interdite par l’accord », note le CNSA.

Malgré ces quelques mesures que le CNSA a jugé respectées par les parties signataires de l’accord de la Saint-Sylvestre, le niveau d’application de l’accord de la Saint-Sylvestre a été jugé trop bas, parce que les mesures de décrispation par exemple ne sont toujours pas appliquées par le gouvernement. Mais aussi la question des dédoublements des partis politiques n’a pas toujours été traitée.

Presqu’au même moment, Corneille Nangaa tenait une réunion d’évaluation du dépôt des candidatures avec les mandataires des partis politiques au siège de la CENI et ne se fait pas représenter à cette séance. Le Ministre de l’intérieur Henri Mova Sakanyi n’a pas non plus représenté le gouvernement à ces assises. La clôture pourrait intervenir ce mercredi 11 juillet.

10,616 total views, 1 views today

Facebook Comments
Claudia Muleya

Claudia Muleya

Journaliste Reporter chargé des affaires Politiques / électorales


10,617 total views, 2 views today

Facebook Comments