BREAKING NEWS

Corneille Nangaa persiste : les électeurs sans empreintes ne seront pas radiés du fichier électoral

12 juillet 20182min0

Dans la soirée du mercredi 11 juillet, les travaux de la réunion tripartite se sont poursuivis avec cette fois, la participation de la CENI et du Gouvernement absents mardi 10 juillet lors de l’évaluation de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016 faite par le CNSA.

 

Dans son évaluation, le CNSA a recommandé à ce que la CENI règle le problème de 16,6% des personnes inscrites sur les listes électorales sans empreintes digitales identifiées par l’OIF. Intervenant à ce propos, le président de la CENI, Corneille Nangaa, a estimé que la « polémique entretenue sur la question des 16,6% d’électeurs inscrits sans empreintes procède d’une récupération politique aux antipodes des termes mêmes du rapport final d’audit ».

 

Corneille Nangaa a par ailleurs précisé que ces électeurs ont été préalablement identifiés sur base des pièces d’identité probantes et des photographies consignées dans la base de données. De ce fait, ils ne peuvent faire l’objet d’aucune radiation dans le fichier électoral.

 

Cette disposition, a été selon le président de la centrale électorale, introduite dans les mesures d’application de la loi d’identification et d’enrôlement des électeurs, afin de permettre aux électeurs sans mains, avec doigts amputés ou blessés ou encore avec des empreintes illisibles de s’enrôler.

 

8,238 total views, 1 views today

Facebook Comments
Claudia Muleya

Claudia Muleya

Journaliste Reporter chargé des affaires Politiques / électorales


8,239 total views, 2 views today

Facebook Comments