Une réunion des représentants des chefs d’Etats de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) sur l’évaluation de l’Accord-Cadre pour la paix et la sécurité dans l’est de la Républi démocratique du Congo s’ouvre ce jeudi 07 septembre à Goma jusqu’au 11 septembre 2017.

Au cours de ces 4 jours  d’échange sous la coordination de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies, le comité technique que constituent les délégués des présidents des pays membres de la CIRGL plancheront sur des propositions à soumettre aux chefs des États de la région des Grands Lacs en vue d’éradiquer le phénomène des groupes armés dans l’est de la RD Congo.

Le coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, Denis Kalume a indiqué que les recommandations issues de ces assises permettront aux chefs d’Etats qui se réuniront au sommet prévu en octobre prochain de «mutualiser» leurs efforts et viendront en appui aux efforts déjà fournis par la RDC.

L’Accord-Cadre pour la paix et la sécurité dans l’est de la République démocratique du Congo a été signé en février 2013, à Addis-Abeba, en Éthiopie par neuf pays partageant les frontières naturelles et avec la RD Congo, y compris la République Sud-Africaine sous l’égide de l’Organisation des Nations unies (ONU).

LEAVE A REPLY