Des nouveaux massacres causent plus de trente morts en Ituri

2 mars 20182min

De nouveaux massacres sont signalés dans trois villages du groupement Ndawura en chefferie de Bahemba Nord à Djugu territoire dans la province de l’Ituri depuis le jeudi 1er mars dernier.

Selon le chef de cette entité, Pilo Mulindo ces massacres ont causé plus 30 morts alors que les recherches sont en cours.

« Ces assaillants ont lancé leur première attaque à Maze vers 14h, heure locale et ont été repoussés par la police et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo basées sur place », rapporte Pilo Mulindo.

Après la contre attaque de l’armée loyaliste, ils sont revenus vers 16h, plus nombreux incendiant maisons et tuant des habitants à Maze et dans deux autres villages.

Pour sa part, l’élu de Djugu, le député national Raymond Tchedya  avance le bilan de cinquante morts.

« C’est avec beaucoup de regret que je vous communique. Sur place à Maze il y avait huit corps, et dans les villages qui suivent, il y avait déjà plus de quarante-deux corps », affirme Raymond Tchedya.

Il a par la suite lancé un appel au gouvernement pour mettre un terme à ces massacres.

«Nous ne sommes  pas en face d’une rébellion. Il existe un gouvernement provincial et un gouvernement national. Pour preuve,  le gouvernement a quand même déployé des militaires sur terrain, mais il faut que ces militaires puissent arriver effectivement à stopper les massacres», plaide l’élu de Djugu.

Le bilan exact de ces affrontements n’est pas encore connu.

Partager avec :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :