Disparition des ciments destinés à la construction des sauts-de-mouton :  l’ASADHO promet de lancer les enquêtes

30 octobre 20192min
Partager avec :

Tout est possible au Congo, dit-on. Les sacs des ciments destinés à la construction des sauts-de-mouton seraient disparus, d’où la lenteur dans la réalisation de ses travaux devant résorber les problèmes d’embouteillages à Kinshasa.

De ce fait, l’Association Africaine de défense des droits de l’homme (ASADHO) promet de lancer des enquêtes pour trouver les detourneurs des ciments destinés à la construction des sauts-de-moutons.

Pour Jean-Claude Katende, président de l’ONGD ASADHO a voulu alerté les autorités de l’Etat pour prendre des dispositions qui s’imposent afin d’arrêter les detourneurs de ces sacs des ciments.

Selon le président de l’ASADHO, le site de Pompage situé dans la commune de Ngaliema est particulièrement concerné par ce prétendu détournement.

 »Nous, on nous a indiqué quelques points notamment à pompage, où nous allons lancer nos enquêtes mais nous avons voulu aussi alerter les autorités pour être au courant des problèmes qui se passent  », a fait savoir J.C Katende à Kinactu. Net.

Pour l’instant, le nombe exacte des sacs de ciment détournés n’est pas encore connu.

Pour rappel, dès son arrivée au pouvoir le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a initié dans son programme d’urgence de 100 jours les travaux de construction des différents sauts-de-mouton qui jusque-là sont toujours en cours. Dernièrement l’Office des Routes avait signifié que l’exécution des travaux avance très bien et que 4 sauts-de-moutons sur 6 seront opérationnels au plus tard le 31 décembre de cette année.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :