RDC : Ebola bientôt une maladie « évitable et traitable »

13 août 20192min
Partager avec :

Enfin la maladie à virus Ebola qui a emporté des vies humaines  à l’Est de la RDC pourrait bientôt devenir une maladie « évitable et traitable », suite aux résultats de deux médicaments testés sur des patients en République démocratique du Congo.

Selon les scientifiques associés avec l’Institut fédéral américain des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID) qui ont coparrainé cette opération d’essai. Le taux de survie est de 90% lorsque les personnes infectées se voient administrer tôt  les médicaments les plus efficaces.

Près de 725 malades ont été recrutés pour l’essai de médicaments, dans quatre centres de traitement Ebola à Beni, Katwa, Butembo et Mangina. « Ces centres ont été supervisés par des membres du personnel de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB); le ministère de la santé de la RDC; et trois organisations humanitaires médicales: l’Alliance pour l’action médicale internationale (ALIMA), l’International Medical Corps (IMC) et Médecins sans frontières (MSF)”, note le communiqué parvenu à Kinshasa Times.

REGN-EB3 et mAb114, sont le deux remèdes qui attaquent le virus Ebola avec des anticorps, neutralisant ainsi son impact sur les cellules humaines, et « ont clairement montré une diminution significative de la mortalité« , a déclaré Anthony Fauci, directeur du NIAID. Parmi ces deux remèdes du virus Ebola, l’un est l’invention de l’actuel patron de la riposte, Jean-Jacques Muyembe.

A noter que les enfants représentent environ un tiers des personnes infectées par le virus Ebola, cette épidémie sévit depuis plus d’un an à l’Est de la République Démocratique du Congo, et plus de 1 800 personnes sont mortes.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :