BREAKING NEWS

Eboulement des terres au bord du lac Albert : 150 personnes portées disparues

19 août 20172min0

Cent cinquante personnes sont portées disparues à la suite du glissement des terres provoqué par une forte pluie dans le camp de pêche de Tara , dans la province de l’Ituri au bord du lac Albert, le 16 août, a déclaré samedi le Vice-gouverneur de l’Ituri, Pacifique Ketha.

Le gouverneur de la province de l’Ituri a affirmé qu’il envisage un déplacement ce samedi 19 août par hélicoptère pour évaluer les dégâts et planifier des interventions humanitaires.

Pour sa part, le médecin de la zone de santé de Jiba, dans laquelle se trouve Tara, a affirmé que trois camps de pêche ont été frappés par cette catastrophe naturelle. Il s’agit de Kangama 1 en chefferie des Walendu Pitsi, de Tara et Diatse en chefferie des Bahema Nord. Il affirme que plus de 50 maisons et leurs occupants sont enfouis sous la terre.

La même source a fait savoir qu’il n’y a plus d’espoir de retrouver des survivants car certains habitants, secouristes volontaires, ont abandonné les travaux de fouille des décombres.

« Ils sont dans l’impossibilité de dégager avec des moyens rudimentaires les grosses pierres qui ont enseveli les victimes. Nous déplorons l’inaccessibilité de cette zone pour déployer une équipe des secours d’urgence», a t-il souligné.

Selon le médecin de la zone de santé de Jiba, les survivants n’ont ni eau potable ni latrines, moins encore des médicaments et des abris. Ils sont exposés au choléra qui est endémique dans cette région.
Plusieurs voix appellent à la délocalisation de tous les occupants de ces camps de pêche situés aux pieds des Monts bleus sur le lac Albert pour prévenir d’autres nouveaux drames dans l’avenir.

931 total views, 1 views today

Facebook Comments
Luc-Roger Mbala Bemba

Luc-Roger Mbala Bemba

Contributeur et Analyste politique


932 total views, 2 views today

Facebook Comments