BREAKING NEWS

Election de gouverneur à Haut-Uélé : ACAJ denonce l’incitation à la haine tribale

29 janvier 20192min0

L’Association Congolais pour l’Accès à la Justice (ACAJ) s’attaque aux auteurs d’incitation à la haine tribale, épinglés à la course électorale de gouverneur dans la province du Haut-Uélé.

Ce lundi 28 janvier au cours d’une conférence de presse à Kinshasa, le président d’ACAJ, Georges Kapiamba, a appelé la Cour de cassation à mener une enquête pénale contre les acteurs de violence tribale.

Nous appelons le procureur près la Cour de cassation à pouvoir lancer une enquête judiciaire pénale contre les auteurs de ces faits. Les auteurs de ces actes sont des autorités politiques bien connues devant être traduites en justice”, a-t-il souligné.

ACAJ dénonce les appelles aux meurtres qui implique “une des autorités importante”, sans citer le nom, de la Ville d’Isiro dans la province du Haut-Uélé. Il a organisé, poursuit-il, plusieurs réunions avec certains motocyclistes de la tribu de Bayogo “afin de les inciter à menacer les membres de la tribu de Bakutu, où est résidé son adversaire principal, à la tuerie”.

L’ACAJ craint que si la Cour de cassation ne rend pas justice, les violences tribales pourrait “plonger encore la RDC dans l’instabilité”.

1,877 total views, 1 views today

Facebook Comments

1,878 total views, 2 views today

Facebook Comments