Festival du film européen: première de « Félicité », film d’Alain Gomis tourné à Kinshasa

26 juin 20174min

L’édition 2017 du Festival du film européen a été lancée le 23 juin 2017 à la Grande Halle de l’Institut Français de Kinshasa par l’Ambassadeur de France en RDC Alain Remy. Environ 300 cinéphiles kinois et étrangers ont répondu au rendez-vous. Et pour cause, il s’agissait de la projection en première du film « Félicité » d’Alain Gomis, tourné à Kinshasa avec des acteurs congolais. 

Dans son mot d’ouverture, l’Ambassadeur Remy a souligné que « Félicité » est déjà remarqué au niveau international par la critique et par des festivals. Le film a en effet reçu le Grand Prix du jury à la Berlinale et l’Etalon d’or au Fespaco 2017.

Le film retrace l’histoire de Félicité, une chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans, Samo, est victime d’un accident de moto, avec une fracture à la jambe. Felicité se lance alors dans une course contre la montre pour sauver son fils de l’amputation. Sa course effrénée malheureusement n’y fait rien.  La jambe de Samoa est amputée car Félicité totalise, mais en retard, la somme requise pour une chirurgie.

L’histoire peint un portrait poignant du parcours du combattant de nombreux kinois pour se faire soigner dans les hôpitaux publics. Mais il retrace aussi le dynamisme de la vie qui caractérise Kinshasa, mélangeant musique et joie de vivre de la capitale congolaise.

Quant au festival, l’Ambassadeur Remy a noté qu’il est le fruit d’une collaboration entre six centres culturels des pays européens.

« Je voudrais aussi signaler que cette manifestation que nous inaugurons ce soir est d’abord une aventure commune. Une aventure portée par le Pole EUNIC…..Un regroupement de centres et d’instituts culturels qui regroupe six pays membres de l’Union Européenne:l’Institut Français, le Centre Wallonie Bruxelles, le Goethe Institute, l’Institut Camues du Portugal, et les Services Culturels des Ambassades d’Espagne et d’Italie… » a indiqué Alain Remy.

Ecoutez une partie du discours de l’Ambassadeur Remy ci-dessous.

Prenant la parole à son tour, l’ambassadeur de l’Union Européenne Bart Ouvry a remercié les acteurs culturels européens ainsi que les acteurs congolais qui ont rendu le festival possible. Il a souligné l’importance de voir davantage de créations culturelles congolaises.

« …J’ai un message: cette soirée et toute l’action de ces acteurs culturels européens n’a pas de sens sans nos partenaires, nos amis, les créateurs, les artistes congolais. et si j’ai un message a vous tous ce soir c’est que Notre but c’est de voir plus de créations de congolais. C’est d’avoir plus de cinéma congolais, c’est d’avoir plus de théâtres congolais, c’est de voir plus de plasticiens, de sculpteurs congolais…. » a noté Bart Ouvry.

Alain Gomis, réalisateur du film, a remercié toute la ville de Kinshasa, et tous les acteurs et figurants.

« Je voudrais vraiment remercier la ville de Kinshasa dans son ensemble et tous ceux qui nous ont accueillis pour faire ce film. Ça a été un accueil chaleureux et  on a pu travailler ensemble. Franchement je m’en souviendrai toute ma vie… » a conclu Alain Gomis.

Le Festival prend fin le 02 juillet 2017, avec 16 films qui feront rayonner le cinéma européen pas seulement à Kinshasa mais aussi dans d’autres villes de la RDC, notamment Muanda, Goma, Kisangani et Lubumbashi.

Partager avec :
Aimé Zonveni

Aimé Zonveni

Directeur de publication, analyste politique et économique, spécialiste de la sous région des Grands Lacs.


Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :