BREAKING NEWS

« Gestion opaque à la Gécamines », constate l’ITIE

25 juin 20183min0

Après réfutation ce weekend de la Générale des carrières et des mines (Gécamines), qu’elle n’avait pas vendu ses immobiliers, Jean Claude Katende, Maitre Avocat membre permanent de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) en RDC, a soutenue, ce weekend à Lubumbashi au cours d’une déclaration devant la presse, Gécamines est victime des « malversations  maquillées » au sein de son administration, « les fonds alloués à la Gécamines sont gérés de manière opaque ».

Selon Jean Claude Katende, parmi le cas précis du « véritable gâchis », les gestionnaires de la Gécamines ont dépensé jusqu’à 21 millions de dollars américains pour la « seule » réhabilitation du siège de la Gécamines de Lubumbashi. Et « ils envisagent allouer pareille somme pour les travaux de l’immeuble Sozacom à Kinshasa. C’est un gâchis. Avec pareille somme on aurait pu construire un nouveau bâtiment, mais ce n’est pas possible quand chacun veut grignoter et faire gonfler la facture », a-t-il dénoncé.

S’agissant de la gestion opaque à la Gécamines constatée par l’ITIE et la société civile, Jean Claude Katende indique que c’est la responsabilité d’une part du gouvernement congolais par son ministre du portefeuille Wivine Mumba Matipa qui est l’actionnaire propriétaire, « il est au courant du désastre dans l’entreprise mais rien n’est fait. » Et d’autre part, les gestionnaires de la Gécamines, « ils ont une ligne à suivre, des objectifs assignés, mais voilà qu’ils gaspillent les fonds de l’entreprise sans penser ni à son personnel, ni à sa production ».

Le maitre avocat, laisse entendre que ces « malversations maquillées » au sein de la Gécamnies devraient finir, et c’est la mission que l’ITIE et la société civile se donnent.

 

4,689 total views, 3 views today

Facebook Comments

4,690 total views, 4 views today

Facebook Comments