BREAKING NEWS

Global Witness hausse le ton sur l’exploitation illégale du bois en RDC

26 juin 20182min0

L’ONG Global Witness accuse Norsudtimber une entréprise européénne d’opérer  illégalement sur des concessions  de la forêt équatoriale en Rép.démocratique du Congo, elle demande aux pays importateurs de bois dont la France de prendre des précautions pour mettre fin à l’exploitation illégale que subit l’un des poumons vert de la planète, selon un rapport parvenu à kinshasatimes.cd  mardi 26 juin 2018

D’après le  rapport Norsudtimber est une entreprise du liechtenstein exploitant des concessions    forestières et a contrôlé en 2017, plus de 60% de commerce du bois en RDC, les concessions de Norsudtimber en RDC comptent plus de 20 000 Km² de paysages forestiers intacts, habitats précieux des communautés autochtones, jusqu’ici épargnés par l’exploitation industrielle.

« Nous avons donc entamé une enquête il y a deux ans qui étudie tout fait et geste de Norsudtimber en RDC, en effet Norsudimber travail illégalement, elle ne respecte pas et viole le code forestier congolais établis, il n’est pas surprenant que la loi soit bafouée en RDC, mais il est choquant que la France fasse si peu pour mettre un terme à ses importations de bois illégales et de surcroît que sa propre agence de développement fasse la promotion de l’exploitation industrielle et compte soutenir les activités de cette entreprise», déclare Global Witness

Le même rapport  relève que La RDC abrite 60% de la forêt du bassin du Congo, L’ONG Greenpeace indique que sa déforestation menacerait la lutte contre le réchauffement climatique, en libérant du dioxyde de carbone stocké en grande quantité dans les tourbières des forêts tropicales.

 

 

 

5,148 total views, 1 views today

Facebook Comments
Aimé Zonveni

Aimé Zonveni

Directeur de publication, analyste politique et économique, spécialiste de la sous région des Grands Lacs.


5,149 total views, 2 views today

Facebook Comments