Grève des infirmiers: un service minimum est observé dans des hôpitaux et centres de santé publics du Bas Uélé

26 septembre 20172min0

Les blousses blanches des hôpitaux et centres de santé publics de la province du Bas Uélé ont mis fin à la grève sèche déclenchée depuis deux semaines par la reprise du travail avec un service minimum depuis le week-end dernier.

C’est depuis deux semaines que les infirmiers des hôpitaux et centres de santé publics du Bas Uélé ont déclenché un mouvement de grève sèche pour réclamer l’indexation de leur salaire au taux budgétaire.

La reprise du travail des infirmiers est la résultante d’une rencontre organisée à l’intention des infirmiers par le ministre provincial de la santé.

Le rapporteur du Syndicat du personnel de la santé et des services (SYNCASS)/Bas-Uélé Benjamin Alube précise qu’il ne s’agit pas d’une reprise totale de service par les agents, mais plutôt d’une grève assortie d’un service minimum pour répondre aux instructions de leur syndicat national.

« Nous avons eu une rencontre avec le ministre provincial de la santé. Apres cette réunion, nous avons décidé d’organisé le service minimum donc nous avons repris le travail en adoptant un service minimum jusqu’à la tenue du second atelier» précise Benjamin Alube

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *