Grogne à Kinshasa : les adeptes de Ne Muanda N’semi disperser par la PNC à Ngaliema

30 mars 2020
Partager avec :

Les partisans de Ne Muanda N’semi manifestent depuis la matinée de ce lundi 30 mars 2020, dans la commune de Ngaliema sur l’avenue Benseke, dans le quartier Ma Campagne (Kinshasa), après s’être dispersé par la Police nationale congolaise.

Des tires de balle de la police pour disperser les adeptes de Ne Muanda N’semi, et les gaz lacrymogènes ont éclaté pour disperser ses adeptes qui manifestaient à la gloire de leur chef.

‘’Ils étaient arrivés jusqu’à la station ML. Il y a eu affrontement avec les éléments de la Police. Les adeptes de Ne Muanda Nsemi ne voulaient pas quitter le lieu malgré les instructions de la Police. Celles-ci a utilisé les gaz lacrymogènes et ils se sont dispersés’’, a expliqué un témoin de l’événement.

Après dispersion, sans avoir vu les victimes, les traces des sangs ont été retrouvés sur la chaussée où se tenait les adaptes du Ne Muanda N’semi.

C’est alors que le pays fait face à une crise sanitaire qui interdit tout rassemblement de plus de 20 personnes, que ces partisans du mouvement mystico-politique de Bundudia mayela ont décidé de manifesté à un nombre allant au-delà de cents personnes.

Rappelons que Ne Muanda Nsemi s’est autoproclamé président de la République démocratique du Congo au mois de janvier dernier.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter