Le cholera a fait vingt-six morts dans la province du Haut-Lomami depuis la déclaration de l’épidémie le mois d’août dernier. C’est le ministre provincial de la Santé, Olivier Sampatwa, qui l’a dit mardi 12 septembre.

A l’en croire, plus de mille cas de choléra sont déjà enregistrés depuis août dans la province. Les localités les plus touchées sont celles de Mulongo, où les services de santé ont enregistré 580 malades de choléra et 20 décès, et de Kinkondja, où l’on dénombre 530 malades et 6 décès.

Cependant le ministre provincial de Santé a fait savoir que plusieurs sites de chloration d’eau sont implantés depuis quelques semaines le long du lac et du fleuve afin de combattre cette épidémie.

Un site de prise en charge urgent des malades a également été installé au bord du lac Kabamba, a-t-il assuré, indiquant également que des latrines sont en train d’être construites dans des villages touchés par le choléra, dans le cadre du programme village assaini.

Par ailleurs, des équipes de sensibilisation de la division de la santé du Haut-Lomami recommandent aux populations riveraines de ne plus jeter les matières fécales dans les cours d’eau.

RO et KT

LEAVE A REPLY