Interdiction des cultes : les confessions religieuses plaident pour l’assouplissement de la mesure

20 mai 2020
Partager avec :

Dans une audience accordée mardi 19 mai par le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, les chefs des confessions religieuses ont fait un plaidoyer pour un assouplissement de la mesure sur l’interdiction momentanée des cultes dans le cadre de la prévention contre la maladie à coronavirus.

Pour ce faire, les chefs des confessions religieuses ont proposé au premier Ministre, un déconfinement progressif qui tiendra compte des provinces qui ne sont pas touchées par la Pandémie à Covid-19 et étudier les modalités pratiques pour celles qui ont déjà enregistré des cas confirmés, selon l’évolution de la maladie.

En réaction, le chef du gouvernement a promis de faire écho de la proposition de ces derniers, dans la réunion qu’il va tenir ce mercredi avec le comité multisectoriel de la riposte contre la Pandémie de covid-19, pour des solutions appropriées.

Cette délégation était conduite par le vice-président de la Cenco Msr Fridolin Ambongo. Elle était composée du numéro un de l’Eglise de Christ au Congo(ECC), Rev André Bokundoa, le secrétaire de l’ECC, Rev Éric Senga ainsi que le secrétaire général de la Cenco L’abbé Donatien Nshole.

Pour rappel, le chef de l’Etat avait interdit dans son adresse à la nation du 18 mars, la tenue des cultes religieuses et les rassemblement de plus de 20 personnes.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter