BREAKING NEWS

Interpellation de dirigeants sportifs congolais : Ce qu’il faut savoir

20 avril 20182min0

Placés en garde à vue le mardi 17 avril dernier, les deux vice-présidents de la Fédération congolaises de football association(Fécofa), Roger Bondembe et Théobald Binamungu ainsi que le secrétaire général au sport, Barthelemy Okito ont été libérés jeudi 19 avril. L’un des avocats des prévenus dénonce une « procédure biaisée » et un manque de preuves.

Le président de la Fécofa, Constant Omari libéré un jour plus tôt (mercredi 18 avril) pour raisons de santé ainsi que ces trois responsables sportifs sont interdit de quitter le pays. Selon l’avocat de la défense, Me Emmanuel Kande, ils doivent être disponibles à tout moment pour répondre aux préoccupations du magistrat.

Sur ce, la Ligue national de football (Linafoot) qui avait suspendue le championnat national pour soutenir le président de la Fecofa et ses collaborateurs a annoncé la reprise de ses activités.

Soupçonnés de détournements des fonds destinés aux équipes de football de la RDC, les quatre hauts responsables du football congolais  avaient été interpellés mardi dernier par les services du conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, Luzolo Bambi.

1,015 total views, 1 views today

Facebook Comments
Claudia Muleya

Claudia Muleya

Journaliste Reporter chargé des affaires Politiques / électorales


1,016 total views, 2 views today

Facebook Comments