Kinshasa : L’UDPS en retraite pour évaluer son premier mandat au pouvoir et ses alliances

28 janvier 2020
Partager avec :

L’Union pour la démocratie et progrès sociale, (UDPS), s’octroie trois jours de retraite du 28 au 30 janvier 2020 au Centre Catholique Nganda à Kinshasa, pour évaluer la gestion du parti depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au sommet de l’Etat ainsi que ses alliances avec ses partenaires du FCC et du CACH.

Pour le porte-parole et cadre de l’UDPS Paul Tshilumbu, cette retraite consiste à faire une auto-évaluation sur les réalisations du parti, l’établissement d’un bilan sur les lacunes qu’a connu le parti, mais aussi une mise en place des projections et des propositions pour l’avenir.

 » C’est d’abord pour autoévaluer le parti et notre première année au pouvoir. Nous établirons un bilan d’analyse sur les lacunes que connaissent le parti, savoir ce qui a marché, ce qui n’a pas marché et pourquoi cela n’a pas marché. Et envisager les solutions quant à cela. Mais nous allons aussi faire des projections et des propositions pour l’avenir », a-t-il déclaré.

De son côté, Jean Marc Kabund président intérimaire du parti présidentiel a demandé aux intervenants de ces travaux, d’évaluer avec rigueur l’exercice du pouvoir conquis depuis une année.

Il affirme par ailleurs qu’à la sortie de cette retraite, l’UDPS ne sera plus jamais comme avant.

L’UDPS va au cours de cette période faire également un examen sur leur collaboration avec le FCC et son principal allié du CACH, l’UNC de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’Etat.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter