Ministre des finances de la RDC Henry Yav

Le Forum national sur la réforme du système fiscal de la République démocratique du Congo s’est ouvert ce mardi 11 septembre 2017 à Kinshasa. Une initiative du gouvernement de la RDC visant l’adoption d’une législation fiscale plus attractive et compétitive en vue d’attirer les investissements et améliorer le climat des affaires.

Ces échanges se posent à en croire le ministre des finances, Henry Yav Mulang, comme marque de bonne volonté du gouvernement congolais à alléger une fiscalité fragilisée par entre autres : la lourdeur et la multiplicité des perceptions, la prolifération des exonérations et la multiplicité  d’intervenants administratifs.

A l’issue de ces assises qui se clôtureront jeudi 14 septembre, les parties prenantes proposeront des directives précises, bases des projets des lois qui seront soumises à l’exécutif, pour un examen et adoption à l’assemblée nationale, «si possible au cours de la session parlementaire de septembre 2017»

Henry Yav Mulang a insisté sur la ferme volonté du gouvernement de voir s’appliquer dès l’exercice 2018 un nouveau système fiscal, gage de l’amélioration du climat des affaires, et  de permettre le pays à exploiter enfin le potentiel fiscal de son économie.

Les participants à ce forum vont échanger sur des thématiques éclatées en sessions (5) que sont : l’état des lieux du système fiscal congolais ; la mise en œuvre de la décentralisation fiscale en RDC ; la problématique de l’organisation des administrations fiscales ; la fiscalité internationale et la problématique du civisme fiscal et de l’éthique.

LEAVE A REPLY