Le chef rebelle Sheka bientôt devant la justice

14 février 20181min

Le chef rebelle Tabo Taberi dit Sheka sera bientôt face à la justice militaire de Goma pour répondre de ses crimes. C’est le Chef de bureau de la Monusco au Nord-Kivu, Daniel Ruiz qui l’a déclaré la semaine dernière au cours d’une conférence de presse à en marge du Festival Amani.

Sheka s’était rendu à la Monusco en juillet 2017, après avoir été impliqué dans plusieurs violations des droits humains à l’Est de la République démocratique du Congo.

Sa reddition a permis d’espérer que la justice soit rendue et que les violences cessent.

Selon l’Ong de droits de l’homme, Human Rights Watch, les autorités congolaises avaient émis en 2011, un mandat d’arrêt à l’encontre de Sheka pour crime contre l’humanité et viol massif.

Mais il est resté en fuite pendant plus de six ans, tandis que son groupe armé Nduma Defense of Congo (NDC) continuait de commettre de graves crimes.

Partager avec :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :