Le Gouvernement et l’Unicef travaillent sur l’amélioration du programme national de vaccination

13 septembre 20195min
Partager avec :

Le ministre de la santé, Dr Eteni s’est entretenu ce jeudi avec le représentant résident du fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) en République démocratique du Congo Edouard Beigbeder sur la situation de la vaccination des enfants.

Au sortir de cette audience, le représentant de l’Unicef est revenu sur les défis à relever pour la RDC en ce qui concerne la vaccination. D’après E. Beigbeder, le système du Programme élargi de vaccination (PEV), qu’il faut renforcer, ne permet plus de prise en charge de tous les enfants dont 35ù seulement à travers le pays ont été vaccinés dans la routine.

Pour ce qui est de son entretien avec le ministre, il a indiqué qu’ils sont revenus l’intégration de l’opération d’élimination du choléra ; la polio, la rougeole ont également été évoquées.

Les deux hommes se sont également félicités du branchement du réseau 6 KVA de la société national d’électricité (SNEL) au niveau du hub de Kinkole, la grande chaine de froid lancée fin 2018.

. « C’est une avancée significative dans la lutte contre les maladies infectieuses, particulièrement évitables par la vaccination dans le pays », s’est réjoui Edouard Beigbeder. Dans un avenir proche sera finalisé le réseau de 20KVA, qui permettra de déplacer le PEV vers cette nouvelle chaine de froid.

de la nouvelle grande chaine de froid au niveau national, lancée en fin d’année 2018
______
Ils ont également discuté autour du Hub de Kinkole, la nouvelle grande chaîne de froid, au niveau de la RDC, qui a été inauguré en octobre 2018, avant d’annoncer la bonne nouvelle que le branchement du réseau de 6 KVA de la SNEL est déjà opérationnel et qu’il reste à finaliser le réseau de 20KVA. Cela nous permettra de déplacer l’ancien Programme élargi de vaccination (PEV) vers la nouvelle chaîne de froid. « C’est une avancée significative dans la lutte contre les maladies infectieuses, particulièrement évitables par la vaccination dans le pays », a fait savoir Edouard Beigbeder.

Ils ont également évoqué, avec le Dr Eteni, l’épidémie de la Maladie à virus Ebola qui sévit actuellement en RDC principalement dans ses provinces du Nord et du Sud-Kivu et de l’Ituri. ACP/BUATA

Kinshasa, 12 septembre 2019 (ACP).- La situation et renforcement de la vaccination en République démocratique du Congo a été au centre de l’entretien que le ministre de la Santé a accordé jeudi au représentant de l’Union des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans son cabinet de travail à Kinshasa.

A l’issue de leur entretien, le représentant de l’UNICEF, Edouard Beigbeder, a déclaré à la presse que sa visite avait double objectif, à savoir présenter ses civilités au nouveau ministre de la Santé et discuter sur liées questions à la santé des enfants et de la mère en RDC.
En ce qui concerne la vaccination, il a fait savoir que seulement 35% des enfants, à travers la RDC, ont été vaccinés dans la routine, avant de souhaiter que ce chiffre soit doublé dans les années à venir pour s’assurer qu’il n’y a plus d’épidémies dans le pays.
« Aujourd’hui, on fait face à l’épidémie de rougeole, de poliomyélite. En réalité, à travers le système du PEV, nous n’arrivons pas suffisamment à vacciner tous les enfants. Nous avons parlé du polio, de la rougeole et du choléra et sur comment intégrer l’opération d’élimination du choléra au niveau de la RDC », a-t-il dit.

Don Du Ciel TOLENGA

Don Du Ciel TOLENGA


Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :