Une forte pluie qui s’est abattue le week-end dernier à Kikwit a détérioré complètement les infrastructures de la ville et causé d’importants dégâts matériels.

Des maisons écroulées, des avenues défoncées et le centre-ville inaccessible tels sont les dégâts causés par la forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Kikwit le week-end dernier.

Selon le maire de la ville de Kikwit, Léonard Mutangu qui parle même de perte en vies humaines, les dégâts sont considérables. L’intervention du gouvernement central est plus que nécessaire. La ville est «complètement sinistrée».

«La ville de Kikwit qui comptait déjà plus de 150 têtes d’érosion est aujourd’hui complètement sinistrée. Toutes les érosions progressent, les grandes artères de la ville sont couvertes de boue et de sable, des trous. La seule voie asphaltée qui traverse la ville est dans un état pitoyable. Il y a des sinistrés, des maisons qui sont parties. Il y a eu des pertes en vies humaines», détaille Leonard Mutangu.

Dépourvue des moyens, la mairie de la ville de Kikwit lance un SOS au gouvernement.

«Malgré nos efforts, cette situation nous dépasse parce que cela demande des gros moyens. La mairie n’a même pas un véhicule benne pour évacuer toute cette boue. Que les gouvernements central et provincial nous aident. Il y a des quartiers entiers tel que Kanzombi coupés du reste de la ville par la progression des érosions», se plaint le maire de la ville de Kikwit.

LEAVE A REPLY