BREAKING NEWS

Les entrepreneurs invités au goût du risque pour investir en RDC

15 juin 20183min0

L’investissement en République démocratique du Congo a été au centre d’une conférence débat jeudi 14 juin, à la semaine française qui se tient â Kinshasa.

Le Sénateur Innocent Nkongo, le Directeur Général de l’ANAPI Anthony Nkinzo Kamole, l’Avocat à la cour suprême/CENACOM Olongele ont été parmis les intervenants à cette conférence qui ont réfléchi autour du thème « La sécurité juridique des investissements et des affaires en choisissant le cadre et la solution adéquat pour les entreprises ».

Ce thème a suivi un développement selon trois sous thèmes : la résolution des conflits par l’arbitrage – avantages comparatifs sur la justice publique ; le retour d’expérience sur la sécurité juridique des investissements et des affaires par la sécurité fiscale ; et le Droit comparé de sécurité juridique.

«En RDC, il faut tenir compte du rôle que doit jouer un centre d’arbitrage dont les avantages sont : la confidentialité, la souplesse qui se débarrasse du formalisme, la disponibilité, la technicité et la célérité », a déclaré l’Avocat Olongele. A en croire le Sénateur congolais, pour se sauver de la sécurité juridique en RDC, les entrepreneurs doivent faire état de plus de professionnalisme.

« La bonne gouvernance est le critère fondamental et prioritaire sur la matière d’investissement. La RDC a besoin des entreprises cultivées qui peuvent assurer le développement économique du pays. Un investisseur doit avoir une appétence pour les risques, il doit accepter les contraintes du pays », a déclaré Jean Yves Parant.

Le Directeur Général de ANAPI Anthony Nkinzo Kamole a indiqué que, ils agréent les différents projets possibles sans partie pris ni favoritisme. La garantie c’est un traitement identique qui existe dans le code de la RDC qui mobilise 16 traités bilatéraux d’investissement.

8,554 total views, 1 views today

Facebook Comments

8,555 total views, 2 views today

Facebook Comments