C’est haut la main que les jeunes de Bc Favelas ont remporté, le samedi 2 septembre dernier, le tournoi de basket-ball organisé depuis le 6 août dernier au terrain de Salongo Centre, dans la commune de Lemba. Talentueux, ces athlètes du camp des officiers de Salongo se sont imposé sur le score de 40 à 27 face à leurs adversaires de Bc Biso na biso de Lemba Terminus.

Pour arracher cette victoire, les jeunes de Favelas n’ont pas eu la tâche facile. Ils ont dû batailler dur pour arriver à bout de leurs concurrents, triés parmi les 18 équipes qui se sont enregistrées à cette compétition consacrée aux vacanciers. Selon Jean Tutu Muhammad Lumpungu, le président du comité organisateur de ce tournoi, la compétition était ouverte aux jeunes du district de Mont-Amba.

“Au départ, nous prévoyions à peine 16 équipes. Nous nous attendions à recevoir des compétiteurs venant des communes de différents quartiers de Lemba (Salongo, Righini, Plateau des professeurs, Lemba Terminus, Lemba Super…), de Limete, de Matete… ”, nous confie Jean Tutu. Mais au finish, on s’est retrouvé avec 18 équipes au total, commente à ce propos un jeune de Salongo.

300 dollars en jeu

‘‘Tous les dimanches, le comité organisateur du tournoi prévoyaient des matchs amicaux entre basketteurs vétérans, et des rencontres entre les équipes des jeunes compétiteurs, âgés de 18 à 28 ans. Mais, les compétiteurs avaient, eux, à livrer des matchs tous les jours, à partir de 15h00, à raison de deux rencontres par jour’’, nous explique Jean Tutu.

“Prévu jusqu’au 2 septembre, le tournoi avait comme enjeu une cagnotte de 200 $ pour l’équipe championne et de 100$ pour les vice-champions. Des sommes mobilisées parM. Pierre Ngandu,  le ministre provincial du Kasaï, qui a longtemps résidé au quartier Salongo”, nous souffle un membre du comité organisateur, fier de voir attribué le premier prix au Bc Favelas de Salongo Sud et le deuxième prix aux brillants athlètes de Biso na biso, déjà actifs au championnat local de basket-ball.      

Une compétition juste avec un seul anneau

“Initiative du Collectif Salongo, une association sans but lucratif constituée des résidents des quartiers Salongo de Lemba, ce tournoi n’est pas le premier du genre. Nous avions pris l’habitude de l’organiser chaque année lors de grandes vacances pour canaliser utilement les énergies de nos jeunes, afin qu’ils ne puissent céder aux dérapages”, nous fait remarquer Jean Tutu.    

Très animée, cette compétition drainait du monde tous les après-midi au terrain des playgrounders de Salongo centre. Au rendez-vous, une société brassicole de la place a accepté d’appuyer les organisateurs, en leur accordant des chaises en plastique, de la boisson et de la musique, sous l’impulsion d’un disc jockey (DJ). Mais, contrairement au terrain de basket traditionnel, les compétiteurs n’avaient qu’à se contenter que d’un seul anneau. Un univers que ne peuvent comprendre que les playgrounders !

LEAVE A REPLY