Lomami : Une semaine « sans école » pour les élèves du territoire de Luilu

7 novembre 20192min
Partager avec :

Mauvaise nouvelle pour les élèves de la province de Lomami. Pendant au moins une semaine, les écoles publiques du territoire de Luilu resteront fermées.

Les enseignants non payés, nouvelles unités ont décidé d’entamer un mouvement de grève pendant une semaine afin d’obtenir gain de cause à leur revendication, nous informe le porte-parole des enseignants grévistes.

Les enseignants du territoire de Luilu reclament le paiement de leurs salaires, après plusieurs mois d’impaiement. De ce fait, tous les élèves de ce territoire n’auront pas accès aux cours pendant une semaine.

Les grèves sèches des enseignants sont légions depuis la mise en application de la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

Les enseignants de la province éducationnelle EPST/Kwilu I observent une grève sèche depuis lundi dernier. Ils réclament le paiement de leur salaire de 36 mois, qui selon eux, sont coupés illégalement par le Service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE).

Dans le Haut-Katanga, les enseignants de quelques écoles conventionnées catholiques de la ville de Lubumbashi ont amorcé un mouvement de grève depuis lundi également. Ils affirment ne pas être bien payés.

Au Maniema, certains enseignants de Kindu jugent utopique la gratuité de l’enseignement de base. Pour eux, cette disposition est irréalisable dans l’immédiat.

Deux mois après sa mise en application, il appert que la gratuité de l’enseignement est à la base du regain de plusieurs mouvements des grèves des enseignants. Il est de bon ton que le gouvernement trouve des mesures qui s’imposent afin de résoudre les problèmes des salaires des enseignants.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :