Tout le monde découvre le visage du 15 novembre décrété journée de marche pacifique « généralisée » par les mouvements citoyens dont la LUCHA et appuyée notament par le Rassemblement de l’opposition.

Les véhicules ont déjà commencé leurs navettes habituelles sur l’avenue des Poids lourds, dès 06 heures. Deux de la compagnie Transco en provenance du district de la Tshangu aussi appelé « Chine populaire » ont des passagers à bord même debout.

Des motards sont regroupés au croisement des venues des Poids lourds et de la douzième rue en attente des clients. A environ 6 heures 40, 3 coups de feu sont entendus successivement depuis la quinzième rue où nous nous trouvons. « Un policiers a tiré en l’air pour disperser des journaliers regroupés devant une usine sur la seizième rue qu’il a pris pour des manifestants, » nous apprend quelques minutes plus tard.

La police provinciale de Kinshasa a prévenu de disperser tout attroupement de plus de 2 personnes en ce jour. Cependant, les éléments de la PNC sont peu visibles ce matin.

L’ambiance sur le boulevard Lumumba est  similaire à celle de la chaussée des Poids lourds. Jusque là, les kinois semblent avoir décider de faire du 15 novembre une journée ordinaire.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY