BREAKING NEWS

Nord Kivu : Massacre de la population de Beni, Albert Baliesima demande à Félix Tshisekedi de “concrétiser” sa parole

10 mai 20192min0

La province du Nord Kivu est victime depuis maintenant cinq jours victime des attaques terroriste des présumés d’Alliance des Forces Démocratique (ADF) qui tuent et massacrent la population de la contrée de Bundinguya dans le territoire de Beni.

L´élu de Beni, Albert Baliesima a  demandé, ce vendredi 10 mai sur Top Congo, au Chef de l´Etat Félix Tshisekedi “de joindre sa parole en acte, en luttant pour le rétablissement de la sécurité”.

Albert Baliesima appelle les autorités du pays de prendre au sérieux la menace terroriste des ADF car elle pèse sur le territoire de Béni, et sur les restes des parties du pays dans cette région du pays.

«Deux femmes ont perdu la vie lors de la dernière attaque des présumés ADF et le 16 avril dernier sept personnes avaient été égorgées a Buvata après une attaque de position des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)» a-t-il ajouté

Ces attaques ont fait preuve de revendications des groupes État Islamique Daech par l´intervention de l´Agence de Propagande AMAC appartenant à ces groupes terroristes. Une première depuis le début de ces crimes.

Par ailleurs, Albert Baliesima a salué l´intervention des Organisations Humanitaires en faveur des populations déplacées de Beni  à cause des attaques des ADF.

Pour conclure, Albert Baliesima appelle Félix Tshisekedi à redoubler d´efforts “pour identifier et dépouiller” tous les politiciens impliqués dans le massacre pour les mettre à la disposition de la justice.

639 total views, 1 views today

Facebook Comments

640 total views, 2 views today

Facebook Comments