Patricia Nzolantima : «les entrepreneurs doivent faire en sorte qu’il ait parité lors des recrutements pour atteindre l’objectif 50/50 »

31 mars 20172min0

Convaincue que la femme africaine réécrira une nouvelle page d’histoire, la Directrice de EXP Agency Communicart, Patricia Nzolantima voit l’atteinte rapide de la parité homme et femme selon plusieurs axes.

Parmi ces axes l’entrepreneure voit la femme, la mère comme actrice de l’égalité des genres parce que c’est elle qui éduque les enfants. Elle estime que si cette dernière apprend au garçon qu’il a les mêmes droits que la fille « lorsque ce garçon au sein de la société prendra des responsabilités comme chef d’entreprise, il fera en sorte qu’il ait cette égalité dans l’institution qu’il gérera». A ce rythme nous pourrons atteindre la parité plus tôt que prévu selon elle.

«La working Lady» affirme aussi que l’atteinte de l’objectif 50/50 à l’horizon n’est pas simplement une affaire des Etats :

«Lorsqu’on parle de la parité on a tendance à croire que c’est le gouvernement qui doit donner aux femmes 50% de postes ministériels ou au parlement alors on oubli que les personnes qui créent le plus d’emploi aujourd’hui ce sont les entrepreneurs», a-t-elle dit.

Patricia Nzolantima initiatrice des programmes «élites de demain» et «le monde de Nyota» inscrits dans le cadre de l’épanouissement de la jeune fille insiste par ailleurs que la parité doit se mériter. «Il faut qu’on vise l’excellence pour revendiquer ses droits», souligne t-elle avant d’ajouter que c’est sur base de la méritocratie que doit reposer la recherche de l’égalité entre les sexes.

Patrick PN Mbala

Patrick PN Mbala

Reporter chargé des questions politiques et culturelles


Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *