BREAKING NEWS

Pour Joã Lourenço, Joseph Kabila mérite un « bénéfice du doute »

30 mai 20182min0

En visite officielle à Paris, le président angolais João Lourenço a laissé entendre que la communauté internationale, la sous-région région y compris, attire constamment l’attention du président Joseph Kabila de la nécessité de respecter l’accord de la Saint-Sylvestre, sans que cela n’affecte les relations entre l’Angola et la RDC.

« Les relations entre deux voisins devraient-être toujours bonnes. Elles sont bonnes (entre la RDC et l’Angola), mais comme vous le savez, des élections générales doivent avoir lieu en RDC à la fin de cette année. C’est au moins l’engagement pris par les parties à la fois par l’exécutif, l’opposition et la société civile représentée principalement par l’Eglise Catholique », a-t-il déclaré sur RFI.

Joã Lourenço qui dans ses propos semble douter de cette tenue des élections le 23 décembre, accorde un bénéfice du doute à Joseph Kabila, inspiré par l’engagement du président de la RDC à respecter l’accord du 31 décembre 2016 :

 » Jusqu’à présent, il dit oui, il va se conformer à l’accord. Il préparent les conditions (de l’organisation des élections) qui sont l’enrôlement des électeurs, ce qui est pratiquement fait, il mobilise des ressources financières. Nous (communauté internationale) lui accordons le bénéfice du doute », a affirmé le président angolais.

Le président angolais João Lourenço, alors premier vice-président de l’Assemblée nationale, dit ne pas regretter que son pays ait envoyé des soldats en mars 2007 soutenir Joseph Kabila dans les affrontements qui l’opposaient à Jean-Pierre Bemba, bien qu’il aujourd’hui Joseph Kabila comme un partenaire gênant : « pourquoi devrions-nous le regretter? Nous ne voyons aucune raison à cela », a-t-il répondu.

2,764 total views, 1 views today

Facebook Comments
Jeannot Sheji

Jeannot Sheji

Journaliste politique et sportif


2,765 total views, 2 views today

Facebook Comments