BREAKING NEWS

Présidence du sénat : Modeste Bahati dénonce l’approche discriminatoire au sein du FCC

16 mai 20192min0

Le président de l’Alliance des Forces Démocratique du Congo, Modeste Bahati a déclaré le jeudi 16 mai sur la radio TopCongo que s’il y aura un autre candidat président du Sénat en dehors du Conseil politique du Front Commun pour le Congo, l’AFDC aura son propre candidat président du Sénat. « …Et nous sommes sûrs que nous allons remporter », a-t-il prévenu. Cette déclaration fait suite aux démarches entamées par les sociétaires du FCC qui selon Modeste, s’écartent de leur charte constitutive ».

Son regroupement politique est la deuxième force politique au sein de leur méga plateforme FCC. Il a septante députés provinciaux, quarante-deux députés nationaux, deux gouverneurs nouvellement élus, sept vice-gouverneurs et douze sénateurs. Avec ce record, l’AFDC estime avoir le plein droit de faire entendre la voix de ses électeurs au niveau des réunions interinstitutionnelles.
Modeste Bahati sollicite le pilotage du Sénat et demande à l’autorité morale du Front Commun pour le Congo de jouer le rôle d’arbitre au nom du principe du poids politique afin de garantir la paix au sein de cette mégastructure. Pour lui, c’est le seul moyen d’éviter des contestations.
Notez que la direction du FCC ne s’est pas encore prononcée par rapport aux allégations de son membre.

4,553 total views, 7 views today

Facebook Comments
Don Du Ciel TOLENGA

Don Du Ciel TOLENGA

Journaliste Reporter


4,554 total views, 8 views today

Facebook Comments