RDC/Beni : encore 5 civils tués par les ADF pendant la nuit du dimanche à ce lundi

18 novembre 20194min
Partager avec :

La série des massacres perpétrés par des rebelles ADF à Beni, n’a pas encore dit son dernier mot dans la zone. Dans la nuit du dimanche à ce lundi 18 Novembre 2019, ces rebelles ougandais ADF, ont de nouveau signé une nouvelle incursion à Oicha-Pakanza en territoire de Beni, au lendemain d’une autre incursion des mêmes rebelles à Mbau la nuit du vendredi au samedi 16 Novembre 2019.

Des informations à notre possession, rapportent un bilan lourd provisoire de 5 civils tués par ces rebelles ADF dans cette nouvelle attaque.

D’après la société civile, qui nous livre la nouvelle, ces rebelles se sont infiltrés dans cette partie dans les heures vespérales, avant de s’apprendre aux civils par armes à feu.

Le rescapés de cette nouvelle attaque sur place à Pakanza, rapportent que n’eut été les alertes des jeunes qui faisaient la patrouille dans cette partie, les rebelles auraient exécutés plusieurs civils.

« C’est vrai ce sont des ADF, qui sont arriver ici vers 23 heure, pendant que les jeunes pratiquait la patrouille, sont ces jeunes qui se sont croisés à ces ADF, avant qu’ils ne tire sur eux. Ces jeunes ont directement pris fuite entrain d’alerter » Explique à laprunellerdc. Info, un rescapé.

A ces derniers d’ajouter que les rebelles ADF ont incendiés 3 maisons avant de piller plusieurs autres.

« A peine arriver ces rebelles ont pillés plusieurs maison des civils. Je me suis cacher dans une petite brousse non loin de ma résidence, j’ai vu ces rebelles tirés plusieurs coups de balles, entrain de s’exprimer dans une langue que je n’ai pas pu comprendre. Ils étaient nombreux des hommes et des femmes confondus. Ce sont les femmes qui portaient des butins » ajoute un autre rescapé.

Suite à ce nouveau massacre les habitants de la ville de Beni sont descendus dans la rue et ériger des barricades dans les artères publiques bloquant ainsi la circulation sur la Route Nationale Nº4, mais déjà vers 8 heures locales ce lundi, les barricades érigées par les habitants ont été évacuées par les forces de l’ordre.

Disons que la commune rurale d’Oïcha (Beni-territoire) fait actuellement face à la menace rebelle. Des ADF y intensifient des attaques contre les paisibles citoyens, et cela, depuis le lancement des opérations de « grande envergure », lancées le 30 octobre dernier, par les forces loyalistes dans l’Est de la RDC.

Dans seulement 10 jours, on peut compter déjà une cinquante de morts dans cette seule partie de la province du Nord-Kivu.

La Société Civile comme des habitants de la ville et territoire de Beni, demandent à l’armée de lancer les opérations dans tous les rayons de ce territoire pour sécuriser les agglomérations.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :