RDC/BENI : Manifestation de la population contre les tueries, le bilan de la LUCHA et la CENCO affiche 4 morts, 9 blessés et 20 personnes arrêtées

26 novembre 20192min
Partager avec :

La population de Beni à manifester le lundi 25 Novembre contre les tueries des civils dans cette partie de l’Est de la RDC. Au cours de cette manifestation, il y a eu 4 morts, tués par balles, 9 blessés et 20 autres personnes arrêtées renseigne le Mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) via son compte twitter.

Les manifestants avaient également incendié la Mairie de Beni avant d’attaquer le siège de la MONUSCO. La population s’inquiète de l’inaction de la force onusienne face au groupe rebelle ougandais de l’ADF. Le même jour du lundi 25 Novembre, la Monusco a évacué son personnel dans la ville de Beni.

Le président de la république, Félix Tshisekedi a convoqué hier, une réunion d’urgence dont l’unique ordre du jour était les tueries de Beni, au cours de cette rencontre, Félix Tshisekedi a annoncé « l’installation d’un quartier général avancé des forces armées à Beni ».

Les émeutes à Beni ont éclaté après le nouveau massacre, dans la nuit, de huit civils, dans une attaque attribuée au groupe rebelles Forces démocratiques alliées (ADF).

Au total 77 civils ont été tués depuis le 5 novembre à Beni et ses environs, dans le Nord-Kivu, selon le comptage du Groupe d’Etude du Congo (GEC) de l’Université de New York. La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avance le chiffre de 80 morts.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :