RDC Ebola: des formateurs outillés en vue de la préparation de la riposte dans toutes les provinces

3 septembre 20194min
Partager avec :

Le ministère de la santé à travers son Programme National d’Hygiène aux Frontières ( PNHF) a organisé du 29 au 30 août une session de formation pour la remise à niveau de tous les formateurs œuvrant dans le cadre de la lutte contre la Maladie à Virus Ebola (MVE) avec l’appui de la Japan International Coopération Agency (JICA), et cela dans le but de former un noyau des formateurs qui accompagnent les activités de la riposte.

« Après une année de l’épidémie, il était important de revenir s’assoir et réfléchir sur les nouvelle pistes de solutions » a dit le Dr Billy Yumayine du PNHF.
Cette formation a mis un accent particulier sur les activités de surveillance et de prévention mais aussi un accent sur la communication de risque et l’engagement communautaire qui « restent un maillon clé pour la réussite de cette lutte ». Un autre aspect a été abordé sur la coordination et la collaboration tant au niveau central que provincial.
Deux points ont été retenus comme recommandations de la prochaine étape dans le cadre de la préparation de la riposte à la MVE à savoir, la formation de prestataires au niveau de chaque province ainsi que les exercices de simulation.
« Le besoin de former les prestataires au niveau opérationnel afin de réduire le risque de propagation à travers toutes les provinces qui ne sont pas encore touchées s’avère indispensable mais aussi le besoin d’organiser les exercices de simulation susceptibles de mettre en œuvre toutes les connaissances théoriques apprises. Cette maladie a été déclarée comme première urgence, il est donc important que chaque province puisse se préparer » a renchérit le Dr Billy.
Quelques orientations ont été données par la Direction de la préparation à la riposte. Après cette formation, les formateurs nationaux iront en appuis dans les provinces non touchées. Dans un premier temps, les deux provinces ciblées sont la Tshopo et la ville province de Kinshasa.
La JICA quant à elle a réitéré son engagement à soutenir les activités de la riposte.
« Je voudrais saisir l’occasion pour vous assurer la continuité de l’accompagnement de la JICA, dans la lutte contre la MVE. Nous allons de ce fait doter officiellement dès ce lundi 2 septembre un lot de 8000 équipements de protection individuelle (EPI) avec les accessoires au complet », a promis le représentant résidant de la JICA, Kazunao Shibata.

Signalons qu’après la déclaration par l’OMS du virus Ebola comme première urgence sanitaire de portée internationale, un protocole a été élaboré dans le cadre de protection des aéroports international notamment l’aéroport de Kinshasa, de Lubumbashi et de Goma, ce protocole sera signé d’ici là. Ainsi deux sessions seront « organisées à l’aéroport de Kinshasa pour renforcer la capacité des agents aéroportuaires cette semaine « .

Don Du Ciel TOLENGA

Don Du Ciel TOLENGA


Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :