RDC : La Banque Centrale dissout 10 Coopec et donne un ultimatum aux membres épargnants pour s’adresser au liquidateur

10 janvier 2020
Partager avec :

La Banque Centrale du Congo a retiré des agréments à 10 institutions du système financier décentralisé. C’est ce qu’annonce son communiqué rendu public le 06 janvier 2020.

Cette mesure touche des établissements de crédit implantés dans 5 provinces, le Kongo-Central, le Sud-Kivu et Nord-Kivu, le Sankuru et à Kinshasa.

“La Banque centrale du Congo informe le public qu’elle a décidé, en exécution de l’article 41 de la Loi n°11/020 du 15 Septembre 2011, fixant les règles relatives à l’activité de micro finance en République démocratique du Congo, de procéder au retrait d’agréments accordés à quelques institutions du Système Financier Décentralisé ”, dit ce communiqué.

Il s’agit de l’Institution de micro crédit Société Financière d’investissement dans les pays de Grands-Lacs Africains (IMF SOFIGEL) ; La Coopérative d’épargne et de crédit KAWA ; et La Coopérative d’épargne et de crédit Mouvement Ouvrier Chrétien au Congo (COOPEC MOCC) toutes de Bukavu, en province du Sud-Kivu ; avec comme Liquidateur Le cabinet Gestion, Études, Audit et Conseils (GEAC) ;

De la Coopérative d’épargne et de crédit de Kirumba, et la Coopérative d’épargne et de crédit pour le développement au Congo (COOPECCO) de Lubero, toutes en province du Nord-Kivu, avec comme liquidateur Le Cabinet Consultancy Developpement and Business Organisation (CDO) ;

De la Coopérative d’épargne et de crédit de la Communauté des églises de l’Alliance au Congo (COOPEC CEAC Matadi), en province du Kongo Central, avec comme liquidateur le Cabinet HNK Consulting SARL ;

De la Coopérative d’épargne et de crédit CAMUDE, de Matadi dans la province du Kongo Central, avec comme liquidateur le Cabinet d’audit et d’expertises Comptables (CAUDITEC) ;

De la Coopérative d’épargne et de crédit de Lodja, dans la province de Sankuru, avec comme liquidateur le Bureau d’Etudes et de Services (BES);

Ainsi que la Mutuelle d’épargne et de Crédit des Femmes Sages de Kinshasa (MUSEFAKIN), et de la Coopérative d’épargne et de crédit FAIDEC, toutes à Kinshasa, avec comme liquidateur le cabinet HNK Consulting SARL.

De ce fait, la Banque Centrale du Congo interdit le public à fréquenter ces institutions financières qu’elle reconnait dissoutes. Aux membres épargnants, la BCC donne un ultimatum de soixante jours pour les résidents, et de cent-vingt jours pour les nons-résidents de la RDC pour s’adresser au liquidateur.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter