RDC: l’ambassadeur des Etats-unis en RDC, appelle l’UE à maintenir les sanctions contre les proches de Joseph Kabila

19 novembre 20192min
Partager avec :

Mike Hammer, l’ambassadeur des Etats-Unis en République démocratique du Congo (RDC), a appelé à Bruxelles les Européens à maintenir, tout comme Washington, les sanctions qu’ils ont imposées à une quinzaine de personnalités congolaises proches de l’ancien président Joseph Kabila impliqués dans des violations des droits de l’homme entre 2015 et 2018.

“Cette politique de sanctions reste en place, ceux qui ont été sanctionnés continuent à l’être et si nous recevons des informations sur d’autres (personnes), nous continuerons (à les sanctionner) » a déclaré Mike Hammer depuis Bruxelles .

Rappelons que, plus d’une centaine d’organisations congolaises avaient plaidé pour que l’Union Européenne renouvelle ses sanctions à l’encontre de proches de Joseph Kabila, impliqués dans des violations des droits de l’homme en République démocratique du Congo entre 2015 et 2018.

L’UE avait décidé du gel des visas et des avoirs de 14 responsables congolais en décembre 2016 puis fin mai 2017. Ces personnalités ont été sanctionnées pour leur rôle dans la répression des manifestations de l’opposition entre fin 2016 et 2018.

Ces sanctions ont ciblé deux anciens ministres de l’Intérieur, deux ex-gouverneurs de provinces, l’ancien chef des renseignements civils ainsi que des généraux de l’armée et de la police.

L’UE a renouvelé ses sanctions pour un an juste avant l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, remportée par L’actuel président Félix Tshisekedi.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :