RDC : L’Autorité de régulation de la sous-traitance appelle les entreprises à s’enregistrer au risque de subir la rigueur de la loi

16 janvier 2020
sous-traitance-industrielle-620x330.jpg
Partager avec :

Au cours de la cérémonie de lancement des activités de production de la Société minière de Deziwa (SOMIDEZ) à Kolwezi dans la province du Lualaba, le Directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance, Amhed Kalej, a lancé, ce mercredi 15 janvier, un appel à toutes les entreprises congolaises du secteur privé à s’enregistrer à son institution afin de bénéficier des avantages liés à la sous-traitance en République démocratique du Congo.

« J’aimerai exprimer ma joie de voir ce projet atteindre ce niveau de réalisation. Étant donné que j’étais parmi ceux qui étaient à la base de son lancement. Et pour ce qui concerne la sous-traitance, Deziwa opère sur le territoire congolais et doit être soumis à la loi sur la sous-traitance. La manière à laquelle nous allons suivre la réalisation des contrats de sous-traitance est la même que nous allons suivre dans toutes les entreprises implantées en RDC », a déclaré Amhed Kalej lors de la cérémoni de lancement de la production de SOMIDEZ, une jointe-venture entre la firme chinoise CNMC et la société congolaise Gécamines.

Il a profité de cette occasion pour lancer un appel aux PME congolaises à solliciter leurs agréments auprès de l’autorité de régulation de la sous-traitance.

« La première balise c’est l’exigence à ce que tous les sous-traitants qui devront effectué les travaux pour le compte de Desiwa doivent être au préalable agréés par l’autorité de régulation de la sous-traitance. Et Deziwa comme toutes les entreprises principales seront notifiées qu’ils ne pourront pas employer les sociétés non-agréées. Et par la suite, nous déployerons des inspecteurs sur place pour vérifier l’application de ces dispositions légales », a-t-il expliqué.

Et d’insister : »Je demande aux sous-traitants du Lualaba de s’enregistrer massivement en vue d’obtenir l’agrément parce que ne pourra opérer comme sous-traitant que celui qui aura été préalablement agréé à l’autorité de la sous-traitance. Et par la suite nous sommes là pour créer de l’espace pour eux afin qu’ils puissent s’épanouir en tant que sous-traitants ».

Dans sa première phase d’exploitation, SOMIDEZ compte produire jusqu’à 100 000 tonnes du cuivre.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter