BREAKING NEWS

RDC : Les FARDC sont  surpris par les combattants armés à Ituri

6 mai 20192min0

Un groupe armé de 100 combattants a surpris les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la soirée du lundi 06 mai dans la province de l’Ituri à Blukwa. Le bilan fait état de deux enfants morts, quatre soldats blessés et cinquante chèvres pillés.
Selon la radio Okapi, l’attaque s’est produite à environ un kilomètre de la base de la MONUSCO. Les casques Bleus de cette dernière l’ont repoussé par des tirs de bal. Notre source renseigne que les Forces Loyalistes étaient en effectif réduit et n’ont pas pu faire face à cette milice.
La source locale interviewé par la radio onusienne signale qu’il venait de se produire ce même lundi une attaque de ce genre vers la colline de Wago dans le territoire de Djugu. A l’issu de cet affrontement, les assaillants ont récupéré sept armes et ont capturé sept militaires dont quatre ont été blessés.
Les porte-parole des FARDC dément ladite nouvelle et qualifie cela d’une campagne de l’ennemi visant à démoraliser les troupes. Le lieutenant Jules Ngongo parle plutôt de quatre militaires blessés. “L’armée est au contrôle de la situation” a-t-il conclu.
Les autorités coutumières demande aux autorités urbaines de prendre au sérieux la situation sécuritaire de leur contrée.
Environ 100 combattants armés ont surpris une position des FARDC vers 19 h locales à Blukwa. Les forces loyalistes qui étaient en effectif réduit n’ont pas résisté à cette attaque.

331 total views, 1 views today

Facebook Comments

332 total views, 2 views today

Facebook Comments