RDC : Martin Fayulu propose un dialogue FCC-CACH et 18 mois de transition pour préparer les nouvelles élections

6 novembre 2019
Partager avec :

Martin Fayulu Madidi, candidat perdant à la présidentielle du 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo propose un dialogue entre la coalition au pouvoir FCC-CACH et Lamuka, plateforme ayant soutenu sa candidature aux élections. Celle-ci fait suite à son combat de la lutte pour la vérité des urnes après son échec électoral proclamé par Corneille Nangaa, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans son plan, seules les parties concernées prendront part à ce dialogue afin de mettre sur pied le
« Conseil national des réformes institutionnelles (HCNRI) qui se chargera des réformes urgentes et nécessaires à opérer, notamment au niveau de la CENI, du juge du contentieux électoral, de la défense et sécurité, de la gouvernance (lutte contre la corruption) ainsi que des droits humains ».

Le président de l’ECIDE appelle également à l’organisation de nouvelles élections générales à tous les niveaux «de nouvelles élections qui seront ouvertes à tout le monde conformément à la loi».

En outre, Martin Fayulu propose une période de transition de 18 mois pendant laquelle « la coalition CACH/FCC dirigera le pays et la coalition LAMUKA dirigera le HCNRI ».

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter